Culture et identité

« La victoire sur le racisme »

Aimé Césaire et Nelson Mandela

Témoignages.re / 27 juin 2013

Au moment où Nelson Mandela livre un difficile combat face à la maladie, c’est la célébration du centenaire de la naissance d’Aimé Césaire. Voici ce qu’avait déclaré le dirigeant martiniquais quand il apprit la libération de Nelson Mandela.

Le poète martiniquais Aimé Césaire, député-maire de Fort-de-France, a déclaré lundi (12 février 1990 – NDLR) , dans une interview à Radio Caraïbes Internationale, qu’il avait ressenti une « très grande joie » à l’annonce de la libération de Nelson Mandela. « « Toutes les cloches de mon cœur se sont mises à carillonner « Nelson Mandela, Nelson Mandela, Nelson Mandela est libre » », a déclaré le poète de la négritude. « C’est pour moi une joie profonde », parce que « c’est la victoire de la liberté, c’est la victoire sur l’infâme, la victoire sur le racisme et c’est une profonde joie que des millions et des millions d’hommes ont dû ressentir à travers le monde », a-t-il poursuivi. « C’est aussi une très grande fierté, a-t-il encore indiqué, « Nelson Mandela est un symbole. L’Afrique du Sud est un pays symbole. C’est le symbole du mépris de l’homme par l’homme, de l’oppression de l’homme par l’homme. Nelson Mandela est le symbole d’une certaine grandeur humaine » , a-t-il précisé.


Kanalreunion.com