Culture et identité

Le 10 novembre à Saint-Denis, « une fête du cœur en hommage à toutes celles et tous ceux qui ont réalisé notre réunionnité »

Un appel du Comité pour le 350ème anniversaire du peuple réunionnais

Témoignages.re / 7 novembre 2013

Ce mardi, au nom du Comité pour le 350ème anniversaire du peuple réunionnais, l’historien Sudel Fuma, coordonnateur de ce mouvement, a lancé un appel à nos compatriotes à participer dimanche prochain à un événement commémoratif de la "nésans nout famiy" il y a 350 ans. Le directeur de la Chaire UNESCO à La Réunion donne non seulement le programme de ce rassemblement, mais aussi le sens de cette commémoration. Nous publions ci-après le texte de cet appel, avec des intertitres de "Témoignages".



JPEG - 55 ko
De nombreux artistes, comme par exemple le groupe Ny Valiha, participeront à cette rencontre à la fois festive et commémorative.
(photo L.B.)

Ce dimanche 10 novembre 2013, les associations Miara-dia et Dia50, présidées par Alice Ranorojaona-Pèlerin, invitent les Réunionnaises et Réunionnais à une grande rencontre conviviale pour célébrer le 350ème anniversaire de la naissance de notre peuple.

Ce rassemblement libre et gratuit se déroulera à partir de 15 heures à la Salle Don Bosco, en face de la Cathédrale de Saint-Denis, « pour rendre hommage à la société réunionnaise ».

Projection, chants, danses, expositions…

Plusieurs événements culturels sont d’ores et déjà prévus : projection d’un court-métrage sur la participation de La Réunion à l’aventure spatiale au 64ème Congrès international d’Astronautique de Pékin en présence de la délégation réunionnaise, suivie de chants et danses multiculturels avec le groupe Melody Family, les danses polynésiennes du groupe Te Imiraa, les associations Ny Valiha, Miara-dia et Dia50.

Au programme également : expo-vente d’œuvres d’art (tableaux du peintre Jean-Bernard M’Radamy, photos du photographe Joël Pèlerin) et réalisation d’une œuvre d’art collective avec le peintre Jean-Bernard M’Radamy, en mémoire de cette journée, avec vente de gâteaux, boissons, tee-shirts. Une réservation est souhaitée auprès de Filoza (téléphone 0692-26-93-99).

L’arrivée à La Réunion de nos 12 premiers ancêtres

En tant que coordonnateur du Comité pour le 350ème anniversaire du peuple réunionnais — créé le 4 février 2013 — et en concertation avec Alice Ranorojaona-Pèlerin, j’invite tous les co-fondateurs de ce Comité, mais également tous nos compatriotes à participer à cet événement commémoratif.

En effet, il est très important de nous retrouver en ce jour anniversaire de la naissance du peuple réunionnais avec l’arrivée à La Réunion de nos 12 premiers ancêtres — les 10 Malgaches, dont 3 jeunes filles, et les 2 Français — le 10 novembre 1663.

Injustices et oppressions très graves

C’est une occasion de rendre hommage aux fondateurs de notre société, qui a continué ensuite à grandir avec l’arrivée de personnes d’autres pays et continents : Afrique, Inde, Chine, Comores, etc.

Cet hommage à tous nos ancêtres lors de cette date symbolique est d’autant plus important que la majorité d’entre eux ont été victimes d’injustices et d’oppressions très graves — voire criminelles — liées à l’esclavage, l’engagisme et la colonisation.

Le sens profond de cette célébration

En même temps, nous ne devons pas oublier les combats souvent héroïques qu’ils ont menés pour surmonter ces épreuves, faire respecter leurs droits et leur dignité, construire en 350 ans une société riche en compétences, en diversité culturelle et interculturalité.

Enfin, nous devons être conscients que nous avons encore bien des enseignements à tirer de cette histoire afin de bâtir nous-mêmes, ensemble et pour le peuple réunionnais un avenir vraiment libre et responsable face aux graves défis sociaux, culturels, environnementaux et politiques à relever.

En effet, le sens profond à donner à cette célébration du 350ème anniversaire du peuple réunionnais, c’est notre union la plus large possible sur un projet de société équitable, solidaire, démocratique et valorisant les atouts de notre identité culturelle spécifique. Sinon il n’y aura pas de développement durable de notre pays et nos problèmes sociaux inacceptables — entre autres — vont encore s’aggraver profondément.

350 bougies dans la simplicité et la fraternité

Depuis le début de cette année, c’est le sens qui a été donné par de nombreux compatriotes à cet anniversaire, grâce à des actions d’associations culturelles et d’institutions très diverses. C’est pourquoi le Comité du 350ème anniversaire du peuple réunionnais félicite tous ces acteurs et les invite à ce rassemblement de dimanche prochain, où se réalisera à partir de 17 heures 30 notamment une performance avec une carte artistique de La Réunion en riz, illustrée par 350 bougies.

Ce sera dans la simplicité et dans la fraternité notre fête du cœur en hommage à toutes celles et tous ceux qui ont réalisé notre réunionnité.

Sudel Fuma 


Kanalreunion.com