Culture et identité

“Le choca fé son dentel”

Les 22, 23, 24 juillet, Place de la Liberté à l’Entre-Deux

Jean Fabrice Nativel / 20 juillet 2011

La Ville de l’Entre-Deux, l’Office municipal des animations globalisées (OMAG) avec le concours de l’Association des petits métiers (ADPM) vous invitent à cette 9ème Fête du Choca du 22 au 24 juillet, Place de la Liberté. À Dominique Grondin, directeur de cet office et organisateur de cet événement, on a demandé une présentation.

Dominique Grondin, vendredi, le choca est en fête, rappelez-nous le but de cette édition ?

- La Fête du Choca s’inscrit dans la continuité, et c’est surtout une manière de donner à l’Entre-Deux une destination départementale pendant 3 jours. Cette fête a pour but de faire découvrir ou redécouvrir tout notre savoir-faire autour du choca.

Dites-nous-en plus sur ce savoir-faire ?


- Avec le choca, on confectionne des savates, chapeaux, soubic… et on réalise des carry à base de chocas accompagnés de viande ou nature, des samoussas, des gâteaux…. Des concours lui sont dédié (le meilleur râpeur, “Le choca fé son dentel”, “La tendance péi”, “Tress ensemb’”) et même une pièce de théâtre “Sentié la lumièr”. Comme vous pouvez le constater, ce savoir-faire est artisanal, culinaire et même artistique.

« Artisanal, culinaire et même artistique »

Côté animation que nous réservez-vous ?


- Samedi à partir de 21h, on accueille le groupe mythique Exile One, sans oublier bien sûr nos artistes locaux. Il s’agira d’un plateau de l’océan Indien et international. Nous n’oublions pas aussi la 3ème jeunesse, avec le bal tant attendu du dimanche.

Profitez de ces journées vouées au choca pour découvrir les Entre-deusiens(nes), ses cases typiques, ses jardins aux caféiers, ses sentiers, ses lieux tels la Mare, le Serré, le “tournant ti Bon Diyé”, le bassin “Sasa”, etc. Mi préfèr arèt la, tèlman na choz pou voir é gouté.

Texte Jean-Fabrice Nativel
Temoignages.jfn@gmail.com


Contact
OMAG : 0262 39 69 60


Au programme

Vendredi 22 juillet

Dès 13h : village artisanal “Nout’Passion, Nout’Savoir” (exposition et vente) et exposition permanente retraçant l’histoire du choca.
À partir de 17h : inauguration de la fête.
17h30 : théâtre “Sentié la lumièr”.
21h : soirée Dance Hall avec ATEP, Damoun, Aamir, Futur Crew, Souraya (Madagascar).

Samedi 23 juillet

10h : théâtre “Sentié la lumièr”.
10h45 : démonstration de râpage de choca.
11h : concours artisanal “La tendance péi”.
14h : concours du meilleur râpeur — rien à voir avec la danse.
14h30 : concours de tressage “Tress ensemb’”.
18h : théâtre “Sentié la lumièr”.
20h : Ovir (avec la sortie de son 1er album).
21h : soirée Cadencelypso avec Gordon Henderson & Exile one

Dimanche 24 juillet

9h : élection de “Mamie Choca”, en intermède le groupe Métiss, suivie du Bal de la 3ème jeunesse (orchestre Noël).
10h : théâtre “Sentié la lumièr”.
11h : concours culinaire “Le choca fé son dentel”.
15h30 : remise des prix des concours.
17h : radio crochet (orchestre Sun Océan).
19h : soirée “Créole hit” en live avec Jérome Payet, Fusion, Rudy Vasssili, Cédric, Tivic, Clif Azor.

En plus des trois jours de festivités


- Exposition et vente de produits artisanaux, fil et gastronomie, ainsi que d’autres produits lontan.

- Exposition sur l’histoire du choca, avec les témoignages des plus anciennes artisanes.

- Parc d’attractions pour les adultes et enfants : ti-train, charrette bœuf, balades en poney, structures gonflables, Las Vegas, manèges “Crazy Dance”...


Kanalreunion.com