Culture et identité

Le combat pour la liberté continue

Commémoration de la victoire du 8 mai 1945 contre le fascisme

Témoignages.re / 9 mai 2011

Hier matin, dans plusieurs communes réunionnaises, comme en France et ailleurs sur le territoire de la République française, s’est déroulée la traditionnelle cérémonie pour commémorer la victoire des forces alliées qui ont combattu le régime fasciste d’Adolf Hitler pendant la Seconde Guerre mondiale. La capitulation de l’Allemagne nazie a eu lieu le 8 mai 1945, il y a 66 ans, après plus de cinq années de luttes contre cet État inhumain.
Au Port, cette cérémonie s’est déroulée à 8 heures 30, près du Monument aux Morts à côté de l’église Sainte Jeanne d’Arc, en présence d’anciens combattants, d’élus portois, de représentants de l’État et de citoyens solidaires. Elle était présidée par Ismaël Ibrahim, adjoint au maire, qui a lu le discours officiel envoyé par le ministre de la Défense et des anciens combattants.
La conclusion de cette allocution rend hommage « à tous ceux qui ne se sont jamais résignés, qui n’ont jamais abdiqué, qui espéraient la liberté ; aux hommes qui se sont battus, à ceux qui sont tombés, aux autres qui ont enduré tant d’épreuves, combattu avec tant d’abnégation, nourri tant d’espoir ; à toutes celles et ceux grâce auxquels l’humanité a pu de nouveau croire en son destin ».
À ce propos, nous pensons notamment à nos compatriotes qui, comme Paul Vergès, se sont engagés très jeunes dans ce combat pour la liberté au risque de leur vie. Aujourd’hui, dans un contexte bien différent, ce combat contre le racisme et pour la liberté continue contre l’oppression des classes dominantes, dont le système capitaliste engendre tant de tragédies et de souffrances quotidiennes pour une grande partie de l’humanité.


Kanalreunion.com