Culture et identité

Le Dipavali s’épanouit… malgré les manipulations politiciennes.

Geoffroy Géraud-Legros / 14 octobre 2009

L’organisation du Dipavali a pâti depuis près de deux ans des polémiques orchestrées par l’ancien maire et Sénateur Jean-Paul Virapoullé. Ces intrigues n’empêchent pas la fête de la Lumière continue de rayonner dans le patrimoine collectif des Réunionnais.

On se souvient qu’à la fin des années 1980, le projet initial du Dipavali envisageait une rotation de la fête, donnant à plusieurs villes l’opportunité d’accueillir à tour de rôle les célébrations. On se souvient encore de la manière dont cette ambition fut contrariée par l’intervention de Jean-Paul Virapoullé. Alors maire de Saint-André, ce dernier avait dépensé beaucoup d’énergie dans le but de localiser le Dipavali dans "sa" commune. Or, le même Jean-Paul Virapoullé s’est récemment employé à faire déplacer à Saint-Pierre l’organisation du Dipavali. Comment expliquer pareille variation dans les choix de celui qui est aujourd’hui l’ancien maire de Saint-André ? Les termes de cette question contiennent en elles-mêmes un élément de réponse : c’est précisément parce que Jean-Paul Virapoullé n’en est plus le premier magistrat, que la commune de Saint-André n’accueille plus la célébration.

Esprit de propriété et idéologie

En effet, ainsi qu’il a dû en convenir lui-même face à la presse, Jean-Paul Virapoullé s’est activé de manière souterraine — mais néanmoins fort peu discrète — auprès de nombreuses associations, dans le but de déplacer en terre saint-pierroise cette grande fête populaire. Le Dipavali appartiendrait-il à Jean-Paul Virapoullé ? C’est en tout cas l’impression qu’a donnée l’ancien maire dans cette affaire. A l’esprit de propriétaire, Jean-Paul Virapoullé ajoute l’idéologie : ainsi, chacun a pu constater que, plus que toute autre considération, c’est l’appartenance au Parti communiste réunionnais (PCR) de Eric Fruteau, maire de Saint-André depuis mars 2008, qui, semble motiver les prises de parti de l’ancien édile…
Inscrit dans l’espace du sacré et de la fête populaire, le Dipavali est un moment d’exception, dont la symbolique s’adresse à l’ensemble des Réunionnais. Que penser, dès lors, des tentatives d’un homme qui s’entête à enfermer ce bien culturel dans des intrigues sectaires ?

Jean-Paul Virapoullé à contre-courant de l’histoire réunionnaise.

L’évolution du Dipavali montre l’immense décalage qui s’est creusé entre la vision du monde de Jean-Paul Virapoullé et la réalité de la société réunionnaise d’aujourd’hui. En effet, malgré les tentatives déployées par l’ancien maire en vue garder les festivités sous son emprise, le Dipavali fleurit partout dans notre île… Les manipulations de Jean-Paul Virapoullé ont néanmoins fait des victimes parmi les associations, qui ne cachent pas aujourd’hui leur déception…
Outre qu’elle souligne le caractère mensonger des accusations portées par Jean-Paul Virapoullé à l’encontre du maire de Saint-André, l’organisation des manifestations à Saint-Denis et dans d’autres communes témoigne d’une diffusion du Dipavali à l’échelle de La Réunion. Le courant profond vers le partage des cultures si caractéristiques de notre société se poursuit donc, laissant aux marges de notre histoire les idéologues dépassés.

Geoffroy Géraud



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Patrimoine collectif, pas vraiment ! Le dipavali, preuve du contraire, n’est pas une fête religieuse tamoule, et encore moins réunionnaise. Elle est principalement fêtée dans le nord de l’Inde. Pour information, j’ai déjà célébré ce festival dans ce pays et cela n’a rien à voir avec le grotesque de la situation réunionnaise.

    Article
    Un message, un commentaire ?






    • Une spécificité de La Réunion, c’est l’intraculturalité. Et le Dipavali, cela fait partie du patrimoine de tous les Réunionnais. Cela explique sans doute pourquoi sa célébration à La Réunion est sans doute différente de ce qui se fait ailleurs. Mais de là à qualifier de grotesque ce qui fait notre identité... Monsieur, que venez-vous faire à La Réunion ? Si vous pensez vivre dans un pays grotesque, quelle est donc votre motivation ?

      Article
      Un message, un commentaire ?






    • Pas de chance, je suis Réunionnais et 200 % Créole. Et de nombreux Créoles ne se reconnaissent pas dans cette mascarade qui ne fait partie de notre identité créole.

      Article
      Un message, un commentaire ?






    • Vous devez être l’exception qui confirme la règle...

      Article
      Un message, un commentaire ?






    • Pas du tout ! Comme je l’ai dit dans mon post précédant, beaucoup de Réunionnais ne se reconnaissent pas dans le Dipavali (qui est récent ici), ni dans le maloya, etc. J’ai fait des recherches universitaires à ce propos et je n’ai rien inventé.
      Il serait souhaitable de célébrer les fêtes régionales françaises (en particulier bretonnes) car nombre d’entre nous puisent leurs origines dans le continent européen. À moins de rejeter cette facette de notre culture.

      Article
      Un message, un commentaire ?






    • Bonjour, connaissez-vous le jeu des familles ? A la fin d’un repas à La Réunion dans le temps, c’était le moment de parler de ses aïeuls. Tout le monde avait un ancêtre breton, bien blanc, les yeux bleus. Par contre, pas d’ancêtre venu d’Inde ou d’Afrique. Cette négation, c’était le résultat de la colonisation.

      Il a fallu un long combat des Réunionnais pour aller vers l’égalité des cultures dont ils sont issus. C’est la décolonisation des esprits. Et lorsque l’on voit le succès rencontré par le dipavali, le 20 décembre et le maloya, le jeu des familles a pris du plomb dans l’aile.

      Si les Réunionnais sont beaucoup moins nombreux aux fesnoz qu’au dipavali, c’est le résultat de l’histoire. Mais ne vous inquiétez pas, la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise assurera aussi bien la promotion des cultures venues d’Europe que de celle des autres continents qui ont formé à La Réunion cette culture du peuple réunionnais.

      Article
      Un message, un commentaire ?






    • MONSIEUR IL FAUDRAIT QUE VOUS VENIEZ CE 16.17.18 OCTOBRE AU FRONT DE MER DE ST PIERRE POUR NOUS MONTRER A TOUS VOS CONNAISSANCES.CAR IL N’Y A QUE VOUS QUE CETTE FÊTE DÉRANGE.VOUS QUI AVEZ LA SCIENCE PROFONDE VENEZ FAIRE UNE EXPOSITION A LA MELA AFIN DE MONTRER A TOUS CES TOURISTES,CAFRES,MALBARS,CHINOIS,ARABES ETC...QU’IL ONT TORTS DE SE PRENDRE A CETTE FÊTE ET D’OUBLIER LEUR PROBLÈMES QUOTIDIENS LE TEMPS DE NOTRE DIPAVALI. PENDANT QUE VOUS Y ÊTES EXPOSER NOUS AUSSI VOS CONNAISSANCES SUR LE CATHOLICISME,LE BOUDDHISME ETC.... POUR VOTRE INFORMATION,LES HINDOUS,MALBARS DE LA RÉUNION VIENNENT DE TOUTE L’INDE.MEDITEZ TOUT SEUL DANS VOTRE COIN.PAUVRE DE VOUS !!!

      Article
      Un message, un commentaire ?






    • bonjour ! je ne sais qui vous etes ni d’ou vous venez mais vous devriez vous renseignez un peu plus avant de laisser des commentaire pareil souvent les gens font des commetaires sans savoir ce qui fais une mauvaise image de notre religion et de notre culture
      le dipavali est bel et bien une fete religieuse et culturel pour cela il faudrais que vous soyez indoue pour comprendre

      Article
      Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com