Culture et identité

Le film "Élie ou les forges de la Liberté" avec un débat sur "La lutte pour la liberté à La Réunion aujourd’hui"

Au programme de la semaine culturelle

Témoignages.re / 14 mai 2012

Le Cercle Philosophique Réunionnais a envoyé hier après-midi aux médias et aux "ami(e)s de la philo" à La Réunion quelques informations sur des rendez-vous culturels de la semaine. Nous publions de larges extraits de ce message ci-après, avec des inter-titres de "Témoignages".

« Nous vous rappelons que pour notre association (comme pour d’autres), la philosophie ne se réduit pas à une pratique intellectuelle exclusivement réservée aux soi-disant "philosophes". C’est une science humaine à démocratiser au maximum afin que chaque citoyenne et citoyen puisse réfléchir le plus possible par lui-même, personnellement et collectivement, de façon libre et responsable, en cultivant son esprit critique pour analyser notre société et la transformer au mieux.
C’est dans cet esprit que nous vous transmettons régulièrement des informations sur des rendez-vous culturels que nous envoient des associations, des artistes et des institutions. Alors voici quelques annonces reçues pour cette semaine.

"Quel 21ème siècle pour l’Inde ?"

• Christine Pic-Gillard nous informe que Ciné Campus revient aux fondamentaux avec un film d’Ozu intitulé "Récit d’un propriétaire" et réalisé au Japon au 1947. Ce film raconte comment « dans les faubourgs de la ville de Tokyo, dévastée par la guerre, un orphelin échoue chez une veuve irascible... ». Pour son premier film d’après-guerre, Ozu traite avec distance une histoire réaliste. À voir ce lundi 14 mai à 18h à la salle Canter de l’Université à Saint-Denis.

• Les Amis de l’Université organisent une conférence qui se tiendra au Centre culturel Lucet Langenier à Saint-Pierre le mardi 15 mai à 18h 15 sur : "Quel 21ème siècle pour l’Inde ?" par Michel Pousse, Maître de conférences en civilisation anglaise, ancien directeur de l’IUFM.

"Élie ou les forges de la Liberté"

• Dans le cadre de la célébration du 10 Mai, anniversaire de la loi française reconnaissant l’esclavage comme crime contre l’humanité, le samedi 19 mai à 14h, la Bibliothèque Alain Peters du Moufia (Saint-Denis) invite le public à la projection du film "Élie ou les forges de la Liberté", réalisé par William Cally et produit par Kapali Studios Créations.
La projection sera présentée par le Cercle Philosophique Réunionnais, qui animera ensuite un débat sur le thème : "La lutte pour la liberté à La Réunion aujourd’hui". Une rencontre libre, ouverte à tout public.

Malaise social

Le samedi 19 mai à 22h 35, dans l’émission "Archipels" présentée par Élyas Akhoun sur France Ô, vous pourrez regarder "L’horizon cassé", un documentaire d’Anaïs Charles-Dominique, journaliste, et Laurent Médéa, sociologue et ancien président du Cercle Philosophique Réunionnais.
Ce film de 52 minutes est co-produit par Réunion 1ère et Tiktak Production. Il analyse les émeutes de février dernier dans plusieurs communes réunionnaises, avec des revendications liées à la vie chère et au malaise social. Il revient également sur les émeutes du Chaudron il y a deux décennies, qui ont marqué l’histoire de l’île.
« Chômage, manque de perspective, mal-être : ce film raconte, avec les acteurs de l’époque, le déroulement de la révolte, ses causes immédiates ou plus profondes. Vingt ans après, où en sommes-nous ? », se demandent les réalisateurs de ce documentaire à voir ».


L’avenir de l’Inde et celui du monde

Voici la présentation de la conférence de mardi prochain à Saint-Pierre sur : "Quel 21ème siècle pour l’Inde ?" :

« Comment l’Inde, nation émergente promise à un brillant avenir, va-t-elle traverser le 21ème siècle ?
Ce pays jeune, dynamique et politiquement stable a un énorme potentiel de développement. 1,2 milliard d’habitants y vivent des mutations qui affectent tous les aspects de la société. Les structures traditionnelles éclatent et les vieux démons subsistent (corruption financière et politique, femmes « en voie de disparition », violences inter-religieuses, terrorisme, États voisins hostiles…). Le chaos social ne peut être exclu, qui entraînerait avec lui la fin du développement. L’équilibre à maintenir est fragile mais chacun est conscient que tant que plus de 30% de la population vivra sous le seuil de pauvreté, la poudrière sociale pourra exploser.
De l’avenir de l’Inde dépend, pour une grande partie, celui du monde ».


Kanalreunion.com