Culture et identité

Le Kolèktif lané Élie appelle à un large rassemblement le 11 février à Saint-Leu

"2011 : l’Année d’Élie, un combattant Réunionnais de la Liberté"

Témoignages.re / 4 février 2011

Dans un communiqué publié hier, le KLÉ donne de nouvelles informations sur la célébration de "2011 : l’Année d’Élie, un combattant Réunionnais de la Liberté". En particulier, il « invite le maximum de représentants d’associations et de collectivités à se retrouver à un large rassemblement le vendredi 11 février prochain à 17 heures à Saint-Leu » afin de donner la plus grande ampleur possible à cette célébration dans toute l’île. Voici le texte de ce communiqué.

La Chaire UNESCO de l’Université de La Réunion et une dizaine d’associations culturelles ont lancé le 15 décembre dernier la célébration de "2011, l’Année d’Élie, un combattant Réunionnais de la liberté", à l’occasion du 200ème anniversaire d’une grande révolte d’esclaves de La Réunion à Saint-Leu.
Le KLÉ (Kolèktif lané Élie), créé à ce moment-là, a invité les collectivités et associations réunionnaises à organiser des actions dans toute l’île et tout au long de cette année, à la fois pour faire connaître à la population cet événement historique très important et pour rendre hommage à nos ancêtres qui ont mené ce combat pour la liberté.
En effet, il y a encore un immense travail à accomplir pour que le peuple réunionnais puisse s’approprier son Histoire et en tirer les enseignements nécessaires, analyser la situation présente et préparer son avenir. En même temps, comment rendre hommage à ces ancêtres, si courageux et violemment réprimés, sans voir ensemble comment rester réellement fidèles à leurs combats ?
Plusieurs collectivités et associations socio-culturelles, éducatives, artistiques, etc. ont déjà répondu favorablement à cette invitation du KLÉ et préparent des actions dans ce sens. En particulier, des cérémonies sont envisagées sur les lieux de mémoire où ont été exécutés des acteurs de cette importante révolte d’esclaves, condamnés à mort par la Justice coloniale de l’époque.
Pour faire le point sur tous ces projets et pour en annoncer d’autres, le KLÉ invite le maximum de représentants d’associations et de collectivités à se retrouver à un large rassemblement le vendredi 11 février prochain à 17 heures à Saint-Leu (le lieu précis sera annoncé dans les prochains jours).
Cette rencontre sera aussi un moyen de relancer la dynamique pour donner la plus grande ampleur possible à cette célébration réunionnaise de Lané Élie. Et cela à une date symbolique. En effet, c’est le 11 février 1812 qu’a été prononcé à la cathédrale de Saint-Denis le réquisitoire condamnant à mort 25 combattants de la liberté, lors du procès des esclaves arrêtés par les colonialistes français et anglais.
À noter également, parmi les projets en cours d’élaboration dans le cadre de cette célébration, que l’association Trans’Port vélo ville (TVV) invite les usagers du vélo à participer à une randonnée à vélo le dimanche 13 février, du Port à Saint-Leu (à la ravine du Trou, là où Élie a organisé la révolte avec ses amis esclaves). Départ à 8 heures au stade Lambrakis du Port, retour dans l’après-midi après un pique-nique partagé et une causerie au Parc du 20 Décembre, en face de la Mairie de Saint-Leu. Informations complémentaires au 0692-03-60-61.
Et pour tous les Réunionnais, vive l’Année d’Élie !

Pour le KLÉ,
Sudel Fuma, directeur de la Chaire UNESCO à l’Université de La Réunion


Kanalreunion.com