Culture et identité

Le musée : un moyen d’expression culturelle indispensable

Témoignages.re / 6 avril 2010

Notre culture doit rester vivante. Elle doit s’exprimer dans la rue, les quartiers à travers les spectacles, les représentations théâtrales.
Je ne suis pas contre ces moyens d’expression culturelle. Au contraire, il faut les encourager fortement. Mais il y a un autre aspect complémentaire qui est la conservation référentielle.
Monsieur le Président de la Région, faut-il croire que tous les pays dans lesquels il y des musées, l’histoire, la culture seraient étouffées et engendreraient une société mortifère ?
La France, comme beaucoup d’autres pays serait alors une Nation qui enfermerait son histoire. Plus de 1.000 musées construits en France auraient comme finalité première d’assassiner l’histoire et l’enfermer dans un cercueil ?
Pourquoi alors la plus grande majorité des agences de voyages axent-elles leur séjours touristiques sur la visite des sites historiques et des musées ? Le tourisme culturel serait-il alors une activité non vivante ? N’avez vous pas déclaré que le tourisme est une priorité de la collectivité ?
Pourquoi l’Education Nationale travaille t-elle avec les musées ? Pourquoi les offices du tourisme travaillent-ils avec les musées ?
Notre histoire métissée qui représente la vitrine de l’humanité de l’Océan Indien, voire du monde mérite d’être connue, racontée, illustrée honorée, valorisée.
Notre histoire est restée trop longtemps enfermée, contrôlée dans le placard du colonialiste esclavagiste. Il y a eu une forte volonté de la part de nombreux administrateurs coloniaux de vouloir cacher notre histoire. De nombreux objets, documents liés à notre histoire "passionnante et douloureuse" ont été volontairement détruits.
Il serait grand temps d’ouvrir toutes les vannes de notre culture réunionnaise pour que chaque Réunionnais puisse s’imprégner de son histoire et connaître ses racines, ses ancêtres. La mémoire signe la santé d’un peuple tout en contribuant à panser les nombreux maux liés à notre passé "douloureux".
Alors que dans le monde, beaucoup de pays se déchirent au nom des différences culturelles, ethniques, et religieuses, à La Réunion plusieurs civilisations se métissent et signent notre unité. Notre belle Terre réunionnaise a adopté plusieurs immigrants venant de plusieurs continents. Notre langue créole a unifié ce peuple, nos ancêtres frappés par ces années d’esclavagisme.
Et ce n’est pas l’Economie, qui a uni notre peuple Monsieur le Président de la Région, c’est la solidarité fraternelle, humaine, tissée entre chaque immigrant : c’est cela le miracle réunionnais, le génie collectif réunionnais.
Notre culture réunionnaise "passionnante et douloureuse" peut et doit s’exprimer librement dans la rue, les quartiers. Mais que reste -t-il quand les rideaux sont baissés, les projecteurs éteints ? Comment les élèves, les jeunes, le Réunionnais, le touriste, les chercheurs, les étudiants mémorisent toutes ces épopées historiques ?
Selon vos dires vous ne voulez pas « enfermer entre quatre murs ce que nous avons de plus précieux ».
Faut-il alors détruire tous les musées et centre culturels présents dans le monde et dans la France ?
Réfutez-vous les propos du Président de la République, Nicolas Sarkozy qui assurait l’engagement de l’Etat ainsi que le Conseil Régional pour la réalisation d’un musée qui favoriserait « l’expression de la diversité des cultures », de notre culture, « et d’en faire la synthèse dans le cadre d’un grand projet de grande envergure pour La Réunion ».
Rappelons que tout musée renforce l’identité d’un peuple. Tout musée conserve de manière permanente et vivante la collection d’objets, de documents artistiques, historiques, artisanaux, industriels, végétaux, animaux, créations pour organiser la connaissance, l’éducation.
Tout musée a pour mission d’aider à la préservation et la continuité et la gestion des sources patrimoniales tangibles et non tangibles.
« Je ne suis pas un démolisseur », avez-vous déclaré.
Au nom de la construction permettez aux Réunionnais d’avoir leur musée, haut lieu de mémoire où toutes les civilisations réunionnaises s’exprimeront de manière vivante, où notre belle culture métissée aura sa juste place.

Aline Murin-Hoarau 


Assemblée générale constitutive d’une association pour la réalisation de la M.C.U.R.

Invitation à une assemblée constitutive de la part de Axel Gauvin, Reynolds Michel, Léonce Villandeuil :
« Dès son accession à la Présidence du Conseil régional, Didier Robert a réaffirmé sa volonté de « dire NON à la MCUR ». La menace est réelle.
Or, nous sommes plusieurs à penser que ce projet élaboré depuis plusieurs années, quasiment prêt à être réalisé et que nous jugeons essentiel pour le développement durable de La Réunion, doit être mené à son terme. L’objectif de construire ce centre culturel de grand rayonnement doit être maintenu. Pour cela, il faut une structure qui puisse continuer à le populariser encore plus et à le porter dans tous ses aspects, et cela en dehors de la maîtrise d’ouvrage du Conseil régional.
C’est pourquoi nous vous invitons à l’Assemblée générale constitutive de cette association, qui aura lieu le mardi 6 avril à 18 h au 83 rue Sainte-Marie à Saint-Denis.
L’ordre du jour est le suivant : lecture et adoption des statuts, élection des membres du Conseil d’administration, actions à envisager ».


Kanalreunion.com