Culture et identité

“Le Phare du Beau Pays”

Tout nouveau livre de Bernard Batou

Jean Fabrice Nativel / 21 septembre 2011

Tout savoir sur “Le Phare du Beau Pays”, c’est désormais possible avec cet ouvrage de Bernard Batou.

L’histoire du Phare de la Pointe de Bel Air Sainte-Suzanne est à retrouver dans le livre “Le Phare du Beau Pays” signé Bernard Batou et présenté lors des Journées européennes du Patrimoine. Il est illustré des photographies de l’artiste Bruno Bamba. D’ailleurs, les deux complices n’en sont pas à leur première création.

Ce phare, l’unique, a été mis en service en 1846 — deux ans avant l’abolition de l’esclavage —, éclaire Bernard Batou. Cette enquête sur ce patrimoine, il l’a vécue « comme une découverte et un très beau voyage ». Les rencontres avec Denis Baillif, le fils du dernier gardien du phare, Michel Leguern, un ancien gardien d’un phare breton domicilié à La Réunion… ont été très enrichissantes.

Mis en service en 1846

Très peu de documents existent à La Réunion sur l’histoire du Phare de Bel Air, révèle l’écrivain. C’est pourquoi, « nous nous sommes orientés vers les archives de métropole et vers Vincent Guigueno, directeur des Phares et balises au Ministère de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, chercheur, historien, maître de Conférence et spécialiste des phares », explique Bernard Batou.

L’ouverture d’un musée des phares et des balises

Vincent Guigueno était l’invité de la parution “Le Phare du Beau Pays”. L’Association pour la Sauvegarde de la Mémoire Réunionnaise (ASMR) est à l’origine de ce projet. Et elle a reçu le concours de la CINOR et de l’Office du Tourisme Intercommunal Nord (OTI) pour le réaliser. Plus toutes les personnes qui ont délivré leurs témoignages. On pense à Stéphane Pollet, Éric Levert, les anciens pêcheurs, notamment Roland Corbières (83 ans)…

“Le Phare du Beau Pays” est une étape dans le projet d’ouverture d’un musée des phares et des balises dans ce lieu historique de La Réunion, en étroite collaboration avec les partenaires déjà cités et les collectivités locales. C’est la mission que s’est fixé l’équipage Bernard Batou é sé dalon.

• Contact : Bernard Batou au 0692-36-81-00

Jean-Fabrice Nativel


Kanalreunion.com