Culture et identité

Le Port fête le cinéma… « d’ici et d’ailleurs »

Festival International du Film d’Afrique et des Iles 2009 (FIFAI)

Témoignages.re / 25 septembre 2009

Comme chaque année, la Ville du Port accueille le Festival International du Film d’Afrique et des Iles 2009 (FIFAI). Manifestation culturelle de haute envergure, le Festival réuni des films « d’ici et d’ailleurs » pour créer une ouverture sur un cinéma différent.

Chaque année depuis 2003, à la même époque le Port se transforme en berceau du cinéma d’Afrique et des îles. Grâce à ses nombreux lieux dédiés à la culture et à l’éducation, la cité maritime devient le temps du festival un foisonnement d’images « pour que jamais, nous ne soyons ni aveuglés, ni aveugles mais éclairés » comme l’a souligné Jean-Yves Langenier, maire du Port.
Pour cette édition 2009, la programmation a choisi de passer 90% des films au moins deux fois. Comme d’habitude de nombreux pays seront représentés : Afrique du Sud, Algérie, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Canada, Côte d’Ivoire, Egypte, Espagne, Guadeloupe, Guinée, Guyane, Haïti, Madagascar, Maroc, Martinique, Maurice, Niger, Nigeria, République Démocratique du Congo, Sénégal, Sierra Leone, Suisse, Tunisie, Trinidad et Tobago, USA, Vietnam, etc. 90 titres seront à l’affiche articulés autour de 5 lieux, le périmètre de la mairie avec le cinéma Casino, le Hangar (l’écran numérique) permanent, situé derrière le Casino, l’écran musical au Théâtre sous les arbres, le plein air au foyer Zambrokaz (Zac 1) et pour finir l’Ecole supérieur des Beaux-arts avec en plus une exposition "Carnet de travail" en 68 photos, "Histoire d’images au Port", dès le 25 septembre.
De plus, comme à chaque fois, le festival offre au public des chapitres, des thèmes…

- L’Ile Maurice et le Merveilleux

- L’art du doc)k

- L’hommage à un très grand film, qui est aussi un très grand film créole : "Mange ceci est mon corps", de Michel-Ange Quay, avec Giscard Bouchotte, jeune réalisateur haïtien

- Un film inédit de La Réunion en ouverture… et les avant-premières de l’Atelier réunionnais

- Le jeune cinéma malgache, avec Laza

- Le cinéma différent et même expérimental avec les programmes annoncés comme "film-de-festival"

- L’Ecole de la critique

- Des séances scolaires et une expérience pilote avec LEP de Vue Belle

- Du cinéma associatif

- Des débats et des ateliers professionnels

- Les "Carnets de villes et de festivals" (coopération régionale)
Les deux séances en plein air sont gratuites, en première "Musica cubana", le 2 octobre au Zambrokaz (Zac) et "Soul power", le 26 septembre à La Rivière des Galets ainsi que les séances du dimanche 4 octobre au Casino seulement mais attention il n’y a que 230 places. Le forfait matinée ou après-midi est à 4 euros, le tarif soirée (18h30-23h) à 6 euros et l’abonnement pour l’entrée libre, 100 titres, toute la semaine, ne coute que 45 euros, les réservations se font avec Otébiyé.
Toutes les raisons sont bonnes de profiter de ces quelques jours au Port pour s’embarquer par écran interposé au cœur « d’une exaltante quête identitaire ».

CF


Kanalreunion.com