Culture et identité

“Le silence des enfants” mis en mots

Théâtre

Témoignages.re / 21 octobre 2009

“Le silence des enfants”, pièce de théâtre écrite par Jean-Paul Mugnier, lance un défi de taille : briser le tabou autour des enfants victimes d’inceste. L’objectif de ce spectacle est multiple : permettre, d’une part, à l’enfant de se libérer de la culpabilité pour pouvoir revivre et, d’autre part, faire retrouver aux adultes leur place. Trois représentations sont prévues sur l’île : à Saint-Denis ce mercredi 21 octobre 2009 puis à Saint-Paul et Saint-Pierre. Une pièce qui s’adresse à un public de 17 ans et plus, selon les propres recommandations de l’auteur.

« Trois acteurs, un décor très sobre, une écriture limpide et toute l’intensité d’un scénario à la fois très émouvant et bien présent autour de nous, pour celui qui sait entendre, pour celles et ceux qui peuvent témoigner ». Geneviève Payet, présidente de l’A.R.I.V. (Antenne Réunionnaise de l’Institut de Victimologie), est fière de présenter "Le silence des enfants", pièce de théâtre adaptée du livre éponyme du psychothérapeute Jean-Paul Mugnier.
Cette pièce s’est montée en partenariat avec l’IDES (Institut d’Etudes Systémiques présidé par Jean-Paul Mugnier), le C.E.V.I.F (Collectif pour l’élimination des violences intrafamiliales) et l’A.R.I.V.
« C’est une pièce qui provoque de vives émotions », confie l’auteur. La voix des enfants victimes d’agression sexuelle incestueuse y raisonne avec autant de force que celles des parents. Le cheminement psychologique du père incestueux notamment se révèle tout au long de la pièce. Le psychothérapeute « n’entend pas banaliser ou minimiser la gravité des actes des pères agresseurs, mais seulement reconnaître leurs souffrances afin de les aider. Parce qu’aider les auteurs de telles agressions, c’est aussi aider les victimes », explique-t-il.
“Le silence des enfants” est construit autour des monologues de la victime, de la mère et du père. Ce dernier n’étant pas physiquement présent, seule sa voix s’impose tout au long du spectacle. « Un positionnement fort, qui pousse le public à écouter avec encore plus d’attention cet agresseur que l’on rejette a priori », explique Jean-Paul Mugnier.
“Le silence des enfants” a déjà été jouée à Paris, en province et au Luxembourg devant un public de professionnels, de victimes ou de gens intéressés par cette question, dont des membres de l’UNESCO.

Cette pièce de théâtre se veut porteuse d’espoir. Elle montre qu’une reconstruction est possible. Un message d’importance à La Réunion comme ailleurs, où le tabou demeure très prégnant. Une étude internationale prouve qu’on ne connaît pas plus de 15% du nombre réel d’agressions sexuelles dans le monde. En France, on dénombre 5.000 signalements par an.
“Le silence des enfants” a été adapté et mis en scène par Marilyne Remer, interprété par trois acteurs de la Compagnie de l’Epi : Valérie Moreau, Marie Peylhard et Bruno Lagarde.

La première représentation aura lieu à Saint-Denis, mercredi 21 octobre à Château Morange.
La seconde est prévue le jeudi 29 octobre dans la salle Leconte de Lisle à Saint-Paul.
Et la dernière représentation se tiendra au Centre Alpha de Saint-Pierre, vendredi 30 octobre.
Les trois représentations débuteront à 20h. La pièce dure 1h20.

Il est possible d’acheter les billets à l’avance, auprès du C.E.V.I.F (Collectif pour l’élimination des violences intrafamiliales) ou à l’A.R.I.V. (Antenne Réunionnaise de l’Institut de Victimologie).



Un message, un commentaire ?



Messages






  • sommes à la recherche d’associations qui voudront se joindre a nous, ainsi que des auteurs avec leurs livres ou leurs album de chansons pour parler de leur maltraitance.
    Nous aurons une tres grande salle sur Vitré en Mayenne.
    pour les personne interresses par notre conference, il vous sera demandé d’ envoyer un cheque de caution de 10 € pour confirmer votre venue, le cheque vous sera rendu lors de votre arrivée.
    IL VOUS SERA DONNE PLUS DE DETAIL AU FUR ET A MESURE . NE PAS CONFIRMER. CHERCHONS DES ECRIVAINS POUR FAIRE DEDICACE DE LEURS LIVRES SUR LA MATRAITANCE.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com