Culture et identité

Le Waki Band représentera La Réunion au carnaval international de Victoria

Musique

Sophie Périabe / 25 février 2011

Du 4 au 6 mars 2011, le groupe réunionnais Waki Band est invité à représenter La Réunion à la première édition du Carnaval International de Victoria (aux Seychelles).

Victoria s’apprête à célébrer ses origines multiethniques du 4 au 6 mars 2011 lors du Carnaval International de Victoria. Avec la participation de nombreux pays déjà fédérateurs de célèbres carnavals dans le monde, le Carnaval International de Victoria promet d’éveiller les sens de la capitale.
La Réunion sera représentée, à cette occasion, par le Waki Band, un groupe de musiciens amoureux des vieilles sonorités bourbonnaises (séga, maloya).
Pour Sully Fontaine, un des trompettistes du Waki Band, « c’est la manière de dire qu’il existe des liens très forts entre La Réunion et les Seychelles, et de les conforter ».
Le groupe originaire de La Rivière Saint-Louis avait envoyé un dossier de candidature et c’est avec beaucoup d’émotion qu’ils ont appris leur participation à ce grand rendez-vous.
Pour Sully Fontaine, ce qui a fait la différence, « c’est peut-être notre répertoire plutôt festif. On tourne pas mal aussi, on a l’expérience des déplacements dans la zone. Il faut dire qu’il y a aussi des similitudes avec d’autres groupes là-bas, des liens de parenté entre notre séga et le leur par exemple ».
Durant 3 jours, Victoria sera une plateforme où chaque pays invité pourra mettre en valeur ses propres couleurs, son folklore et ses étendards, sous le regard du monde entier (notamment à travers la présence constante de la presse internationale), et contribuera par la même occasion à un brassage sans précédent.

Victoria, « melting pot » des cultures

Le premier jour, la gastronomie sera à l’honneur. Musique et nourriture rallient idéalement le thème du Carnaval, celui du « melting-pot » des cultures qui prendra tout son sens lors des festivités de Victoria qui se dérouleront sur une journée et une nuit entière. La Ville de Victoria se transformera en espace de divertissement, où des musiques du monde entier retentiront et où les uns et les autres pourront découvrir des plats typiques des différents pays représentés.
Le jour du Carnaval, le 5 mars, les chars décorés se rassembleront au stade de Roche Caïman pour déambuler vers Victoria à partir de 10 heures du matin.
Les Seychelles disposeront de leur propre chanson dédiée au Carnaval, composée par des artistes locaux et mêlant les trois langues nationales de l’archipel : le créole, l’anglais et le français. Avec toutes les musiques des diverses parties du globe représentées, elle contribuera à l’ambiance multiculturelle qui règnera à Victoria, confortant ainsi la capitale des Seychelles dans sa vocation de « melting pot » des cultures.
Enfin, le 3ème jour, les chars du carnaval se rassembleront au stade en vue d’une journée de divertissement dédiée aux familles, mêlant les organisateurs, le cortège, les touristes, et les Seychellois venus de Mahé, Praslin, La Digue, Silhouette et des autres îles.

 SP 


Kanalreunion.com