Culture et identité

Les artistes de Arts’envol s’invitent au Conservatoire Botanique de Mascarin

Exposition

Sophie Périabe / 21 octobre 2009

Les 15 artistes de l’association Arts’envol ont investi la villa et le jardin du Conservatoire Botanique de Mascarin jusqu’au 22 novembre 2009. C’est l’occasion, pour petits et grands, d’avoir un avant-goût de l’univers artistique de ces artistes qui puisent leur inspiration dans leur histoire et leur environnement.

Isabelle Lecarpentier, Jean-François Privé, Geneviève Haack, Sophie Bazin, Aurell, Odile Sauve, Stéphane Kenkle, Kristof Denmont, Eric Gouaze, Jean-Claude Bernard, Richard Riani, Caroline Barbier, Eric Rabanowsky, David Imaho, Richard Blancquart, ce sont les 15 artistes qui exposent actuellement au Conservatoire Botanique de Mascarin.
Il s’agit d’artistes qui ont une démarche, une recherche personnelle. Pour la majorité, ce sont des artistes confirmés, ce qui permet une grande qualité dans le choix des œuvres. Cet aspect est important pour bien comprendre la démarche d’Arts’envol, dont les objectifs rejoignent l’approche culturelle de l’environnement et du patrimoine développée par le Conservatoire Botanique.
Pour l’association, offrir la culture locale à travers différents regards d’artistes est nécessaire dans la construction de soi. Le monde contemporain est complexe, très diversifié, les artistes puisent leur inspiration dans leur histoire, dans leur environnement.
Chaque individu doit avoir accès à cette part de son propre patrimoine culturel. L’art de La Réunion ne cesse d’évoluer, de prendre forme, il est important de mettre en valeur tout ce travail artistique.
Il s’agit donc de mettre en scène une exposition comprenant les œuvres de divers artistes de l’association, en tenant compte des attraits et contraintes de ce lieu public particulier qu’est un jardin.
A travers cette rencontre culturelle qui lie l’environnement et l’histoire, il est question de sensibiliser le public à ces divers centres de ressources qui existent sur le territoire.
Il s’agit de rendre accessible l’art, cette proximité favorise l’éducation culturelle (au niveau des écoles, des familles...), c’est une autre façon de voir l’institution.
Il est vrai qu’aujourd’hui, beaucoup de personnes ont souvent du mal à se déplacer pour des événements artistiques. L’image qu’ils ont de l’art est souvent une image inaccessible, c’est une image d’élite...
Aussi, Arts’envol propose un travail de proximité, en proposant une découverte accompagnée de l’exposition et des ateliers pour apprendre à s’approprier certaines techniques de création artistique abordables pour tous.
L’association Arts’envol souhaite encourager ces artisans de l’imaginaire.
Cette action permet enfin au public d’échanger librement et de se rencontrer autour des œuvres dans ce site d’une exceptionnelle beauté.

 SP 


Conférence publique

Organisée par l’association “Pour la célébration du 19 mars”,

Ce soir à l’Hôtel Le Saint Denis, à 18h00

Comment les élections du 21 octobre 1945 ont-elles ouvert la voie au 19 mars 1946 ?

Le 21 octobre 1945 ont eu lieu des élections qui allaient permettre à la République Française de se doter d’une Assemblée législative, après l’effroyable guerre mondiale. À La Réunion, ce sont les candidats du CRADS, Raymond Vergès et Léon de Lépervanche, qui ont été élus. La voie était ainsi ouverte à la loi du 19 mars 1946. En abolissant le statut colonial et en proclamant l’Egalité entre les citoyens de la République, cette loi consacrait l’avènement d’une ère nouvelle de combats fondamentaux : liberté d’expression et d’opinion, reconnaissance identitaire, égalité… Actuellement, nous militons pour que le 19 mars soit reconnu et célébré, comme l’est devenu le 20 décembre 1848.

Les interventions seront suivies d’un débat
“Le 21 octobre ouvre la voie au 19 mars 1946”, Emilie Assati
“La misère coloniale en 1945”, Risham Badroudine
“Les victoires électorales en 1945 : le vote féminin”, Béatrice Leperlier
“Une solution réunionnaise dans un contexte mondial bouleversé”, Geoffroy Géraud
“L’avènement du PCR et son combat pour des droits fondamentaux”, Julie Pontalba
“L’union sur l’essentiel, à la veille d’importantes décisions”, Ary Yee Chong Tchi Kan


Kanalreunion.com