Culture et identité

Les contes ont décoré les sapins

Noël à Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 5 janvier 2011

Chaque année, la dernière semaine de cours qui précède les grandes vacances de l’été austral, les arbres de Noël et les guirlandes décorent les salles de classe.
Chaque classe propose un spectacle au cours d’un moment festif.
Animations, chants, contes, poésies conduisent les enfants sur la route du Père Noël.
La Caisse des Ecoles de Sainte-Suzanne a accompagné ces animations en offrant aux enfants des 15 écoles maternelles deux livres sur le thème Noël :

- “Le fil rouge pour le Père Noël” de Joëlle Ecormier

- “Le Bertel de Noël ou le maloya du volcan blanc” de Dominique Dambreville.
Cette initiative s’inscrit dans la politique de lutte contre l’illettrisme inscrite dans les priorités du programme de la municipalité dirigée par la Maire Yolande Pausé.
Comme le souligne son adjointe aux Affaires scolaires, Aline Murin-Hoarau, « Noël se fête aussi dans le partage des mots qui plongent les enfants dans l’univers enchanté des contes ».
Ces deux ouvrages entrainent les enfants dans la magie de Noël.
Un travail pédagogique sur le site académique du Rectorat permet aussi bien aux parents et aux enseignants d’accompagner la lecture cursive du livre “Le fil rouge pour le Père Noël” avec les enfants.
Dominique Dambreville est intervenue à plusieurs reprises dans la commune de Sainte-Suzanne pour présenter et conter son livre “Le Bertel de Noël ou le maloya du volcan blanc” en créole et en français. Cette présentation ludique, vivante, pertinente ouvre les enfants sur la voie de la lecture.
Cette histoire rend un bel hommage à la nature, à l’écriture, au maloya qui est cœur des manifestations, des fêtes réunionnaises.
Cette belle aventure de l’histoire du petit prince Maloya permet aux élèves de lire et découvrir les légendes créoles. C’est l’histoire d’une vieille dame qui cherche un enfant dans la nuit.
Elle fait son sapin, prépare son pâté créole et va à la recherche du petit prince maloya. A travers ce livre, notre conteuse “péi” retrace notre culture réunionnaise, le temps de la misère, de la solidarité familiale, des rencontres dans les lieux de pique-nique, le temps de l’été, des letchis, des flamboyants : les moments de joie de notre Noël austral.
Les enfants sont tous repartis heureux. Kriké, kraké, le petit prince Maloya était de la fête.

Aline Murin-Hoarau


Kanalreunion.com