Culture et identité

Les tisaneurs en herbe récompensés

Remise des Prix du concours “Zerbaz péï” 2010

Sophie Périabe / 17 juin 2010

Ayapana, cœur de cerise, romarin, citronnelle, anis ou encore cannelle, ces plantes médicinales bien connues à La Réunion n’ont plus de secret pour les participants au concours “Zerbaz péï”. Hier, les classes lauréates ont été récompensées dans le magnifique cadre du Conservatoire Botanique de Mascarin.

Pour la 4ème année consécutive, l’APLAMEDOM Réunion (Association pour les plantes aromatiques et médicinales de La Réunion) a organisé le concours “Zerbaz péï” ouvert aux classes de collèges, de CM1 et CM2.
« Ce projet, unique en son genre, réunit des chercheurs, des associations, la Technopole, des tisaneurs, et surtout des enfants et leur famille », a indiqué d’entrée le représentant du Rectorat, Gilbert Hoarau.
L’idée d’un tel concours est venue de deux constats : tout d’abord, il devenait urgent de retranscrire, de recenser les connaissances populaires sur l’utilisation des plantes médicinales. Comme le disait Franswa Sintomer, « quand nout gramoun y sava, c’est un bibliothèque y sava ». Il est donc important de maintenir cette connaissance généralement orale.
Ensuite, l’intérêt était d’inciter les jeunes à renouer le dialogue intergénérationnel, et de mieux prendre conscience de leur patrimoine culturel tout en participant à une action collective.

Quatre classes ont été récompensées

Chaque élève s’est donc glissé dans la peau d’un enquêteur et a interrogé un membre de sa famille ou de son entourage sur les plantes médicinales. Ensemble, ils ont rempli un questionnaire. Ensuite, chaque enfant devait constituer une planche d’herbier sur une plante choisie. L’enseignant a sélectionné dans la classe les 10 œuvres (questionnaires + planches d’herbier) à présenter au concours.
Ce concours présente un triple intérêt. Tout d’abord scientifique, en effet, il permet de recueillir des données sur les plantes utilisées, leurs indications et les pratiques traditionnelles. Ces données sont validées par des professionnels de santé et permettront de mieux informer les familles sur les propriétés des plantes, et les précautions à prendre. Ensuite, ce concours permet de sensibiliser les enfants et leur famille à l’environnement, notamment en cette année placée sous le thème de la "Biodiversité". Enfin, le concours a contribué à renouer le dialogue intergénérationnel, à renforcer le lien famille-école et à valoriser le savoir-faire traditionnel.

Réuni le 21 mai dernier à l’APLAMEDOM, le jury a récompensé 4 classes de l’île.

- 1er Prix : classe de CM2 de l’école primaire de Bellemène de Saint-Paul de Mme Chatelar Laurence.

- 2nd Prix et Prix du Meilleur Herbier : classe de 5ème LCR du Collège de La Ravine des Cabris de M. Sorres Gilles.

- 3ème Prix : classe de CM1 de l’école Paul Hermann de Saint-André de Mme Banor Nathalie.

- Prix spécial de la Meilleure Enquête : classe de CM2 de l’école Raymond Mondon de Saint-Denis de Mme Linte Angélique.

Sur les 4 éditions du concours “Zerbaz péï”, 2.000 enquêtes et planches d’herbier ont été réalisées sur 145 plantes médicinales. 203 classes, du CM1 à la 4ème, ont participé aux travaux qui ont servi à la réalisation de deux travaux universitaires : un mémoire d’Ethnobotanique appliquée et une thèse de pharmacie.

 Texte et photos Sophie Périabe 


Kanalreunion.com