Culture et identité

Li té ve’war

Clôture de trois jours de résidence au CRR Gramoun Lélé

Témoignages.re / 12 août 2013

En hommage aux victimes du camp d’Ilet à Guillaume, un spectacle raconte le métissage et les 350 ans du peuple réunionnais.


“Les enfants du Levant”, un opéra qui a fait le tour de l’île et qui a été acclamé de façon unanime par le public et la presse. Ils racontaient avec passion la maltraitance des enfants et l’histoire du bagne d’Ilet à Guillaume.

Aujourd’hui, au sein du chœur Amadeus, ces enfants souhaitent rendre un vibrant hommage pour les 350 ans du peuplement de notre île. De jeudi à samedi, les artistes étaient en résidence au Centre de rayonnement régional Gramoun Lélé à Saint-Benoît : Davy Sicard, Danyèl Waro, 24 enfants et le Ker’EDF.

Le spectacle débute par la naissance du premier enfant de l’île, la petite fille nommée Anne Mousse. Le regard de cet enfant, son questionnement sur les couleurs de peau sont le point de départ du récit : « La couleur de la peau a une histoire... L’histoire d’une identité. Sur notre île, des hommes ont été rassemblés, parfois de force, les identités ont été morcelées. Comment réussir à faire entendre la tolérance, à cultiver l’espoir de l’acceptation d’une histoire commune ? A travers ce questionnement se posera la nécessité de retracer en musique le métissage et l’inter-culturalité ».

• Chœur d’enfants d’Amadeus

L’association Amadeus permet à des enfants de découvrir les arts de la scène.

L’Association Amadeus est une association d’éveil artistique. Unique à La Réunion. Ni conservatoire, ni école de spectacle, cette association accueille sans sélection, ni audition des enfants pour une pratique du chant et des arts de la scène encadrée par des professionnels.

Au-delà d’une pratique artistique de haut niveau, le projet s’inscrit dans une véritable philosophie d’éducation, une aventure collective et éducative formant des citoyens cultivés, aux oreilles intelligentes et à l’œil critique.

La pédagogie de ces projets a fait ses preuves.

• Ker’EDF

30 femmes décident un jour de créer une chorale pour accompagner le grand concert de solidarité : Soli’Ker. Une façon pour elles de participer plus individuellement à cette aventure collective créée autour de la solidarité. Solidarité, un mot qui les unit chaque semaine pour les répétitions organisées sur leur temps de loisirs. Elles viennent de toute l’île, se réunissent une à deux fois par semaine. Présentes pour chanter auprès d’artistes pour la Journée de la femme, pour le Téléthon. Aujourd’hui, c’est la possibilité de s’ouvrir à d’autres pratiques artistiques : le théâtre et la danse. Pour des moments de partage et de convivialité autour du chant.
Durée : 1 heure 45

Stages de création gratuits pour les enfants durant chaque vacance : De 9h à 16h, les enfants bénéficient gratuitement d’ateliers : danse, chant et théâtre

Résidences avec tous les artistes

Mai – juillet – août - octobre

Dates des représentations

- Le vendredi 8 novembre au CRR de Saint-Benoît

- Le samedi 15 et le 16 novembre au TPA

- Le mardi 20 novembre au Tampon

- Le 13 et 14 décembre : Saint-Paul. Radio France

- Le 29 novembre et le 18 décembre : pour les enfants dans les hôpitaux

- Début 2014 : CDOI - Théâtre du Grand marché de Saint-Denis.


Kanalreunion.com