Culture et identité

Lisette Talate, « une véritable combattante de la liberté »

Disparition

Témoignages.re / 7 janvier 2012

Lisette Talate, vice-présidente du Groupe Réfugiés Chagos, nous a quittés mercredi dans un hôpital de Port-Louis, elle avait 70 ans. Lisette Talate faisait partie des femmes qui ont joué un grand rôle dans la résistance chagossienne suite à la déportation du peuple chagossien dans années 1965-1973 par les Britanniques et Américains pour faire des îles Chagos une base militaire.
Suite à la disparition de Lisette Talate, plusieurs personnalités ont adressé un message de condoléances à ses proches ainsi qu’à Olivier Bancoult, président du Groupe Réfugiés des Chagos, dont voici quelques-uns.

• Elie Hoarau, secrétaire général du Parti communiste réunionnais

« Une figure majeure du combat des Chagossiens »

« Cher Olivier Bancoult,

Nous avons appris avec une profonde tristesse la disparition de Mme Lisette Talate.

De par le rôle de premier plan qu’elle a joué dans les luttes du peuple chagossien dès les années 75-80, de par le courage dont elle a fait preuve lors des grèves de la faim où elle était en première ligne, de par la place qu’elle occupait jusqu’à aujourd’hui en tant que vice-présidente du Comité Réfugiés Chagos, Lisette Talate demeurera comme une figure majeure du grand combat des Chagossiens pour leur droit au retour sur leurs îles d’origine.

Elle aura donné, tout au long de son existence faite de résistance à l’oppression, un grand exemple aux générations nouvelles qui luttent toujours pour la liberté dans notre océan Indien comme dans le monde entier.

Nous tenons, cher Olivier, au nom du Parti communiste réunionnais et en mon nom personnel, à vous exprimer en ces heures douloureuses notre soutien le plus fraternel. Votre cause est juste, elle finira par triompher, nous sommes pleinement solidaires de votre combat. »

• Jean-Yves Langenier, maire du Port

« Un exemple de courage, de résistance et de détermination pour les nouvelles générations »

Cher Olivier Bancoult,

« C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Mme Lisette Talate.

Avec la disparition de Lisette Talate, c’est toute la communauté chagossienne qui est en deuil aujourd’hui. Nous partageons entièrement votre peine à tous et nous vous adressons ainsi qu’à tous ses proches nos condoléances émues.

Femme-courage, Lisette Talate a mis toute sa vie, toute son énergie et tous ses espoirs au service de cette lutte qu’elle a menée à vos côtés pour la cause des Chagossiens. C’est une véritable combattante de la liberté qui nous quitte, un exemple de courage, de résistance et de détermination pour les nouvelles générations. Nous saluons respectueusement sa mémoire qui s’inscrit à jamais dans l’histoire des Chagos.

Dans ces moments douloureux, nous tenons à renouveler notre soutien fraternel et notre entière solidarité au peuple chagossien.

Avec l’expression de notre amitié. »

• Ninine Michaud, pour le Groupe Femmes de l’APSFP

Une « femme-courage »

« Le groupe de femmes de l’Association Pour la Promotion des Savoir-Faire Portois a appris le décès de Lisette Talate. Nous avons bien connu cette combattante, d’abord ici à La Réunion, puis à Maurice lors de notre passage chez vous en 2008, dont nous avons gardé un très bon souvenir. On a appris beaucoup de choses à travers nos échanges sur votre lutte et sur l’histoire des Chagossiens. Nous tenons à rendre hommage à cette femme-courage qu’était Lisette Talate.

Dans ce moment difficile, nous apportons notre soutien à Olivier Bancoult et au Groupe Réfugiés Chagos ainsi que nos sincères condoléances à toute sa famille. »


Kanalreunion.com