Culture et identité

Lucky Luke revient en créole réunionnais

Sorti de l’album “Billy the Kid, lo dézordèr”

Témoignages.re / 12 novembre 2010

Après “La vil Dalton” paru l’an passé, Lucky Luke s’exprime à nouveau en créole avec l’album “Billy the Kid, lo dézordèr”, une œuvre majeure des aventures du cowboy solitaire.

L’intrigue : Billy the Kid débute sa carrière de desperado à 5 ans, en braquant sa première diligence. Devenu adulte, mais très immature, il s’installe à Fort Weakling où il terrorise la population. Lucky Luke ne se laissera pas impressionner et essayera de sortir la ville de cette mauvaise passe.

Second album en créole

“Billy the Kid”, sorti en 1962, est le 20ème album mettant en scène le personnage de Lucky Luke. Après “La vil Dalton”, il est le second traduit en créole réunionnais. Les dialogues vifs et drôles se prêtent particulièrement bien à une traduction en créole.
Edité à 3.000 exemplaires, “Billy the Kid, lo dézordèr” est disponible simultanément à La Réunion et en France continentale.

C’est en 2003, au cours d’une Licence de langue et culture régionale, que Teddy Iafare-Gangama redécouvre la richesse et l’importance de la langue créole à travers la littérature et les kabar fonnkèr. Il entreprend sa première démarche artistique en 2004 en écrivant “Zamal Game”, puis “Dékolonant pa nou”, deux pièces de théâtre. Ses poèmes sont publiés dans les revues locales “Nout Lang” et “Akoz”, ainsi que dans des recueils collectifs des éditions UDIR et K’A.

Suite à un mémoire de Master effectué en 2007, sous l’égide du CNRS, traitant de la littérature et des traditions orales réunionnaises, des articles scientifiques traitant de la langue créole ou du maloya sont édités dans le magazine de l’IUFM et jusqu’en Italie.

L’artiste (qui est responsable du magazine bilingue créole/français “Kivi”) déclame ses poèmes en public ; certains de ses textes ont été rassemblés dans son premier recueil de fonnkèr intitulé “Si ou té in frui” et publié aux éditions Zamalak en 2009.

Récompensé au Salon du Livre insulaire d’Ouessant pour son album “Tigouya” (illustré par Yohann Schepacz), Teddy Iafare-Gangama a aussi remporté le Prix du Paille-en-Queue au Port en 2010 pour la version en créole de cet album.
Teddy traduit en créole les albums de Lucky Luke et du Petit Spirou.

Edité par Epsilon

Depuis 2005, Epsilon BD publie en français des bandes dessinées réunionnaises. A son catalogue, trois séries mettant en valeur des talents locaux : “Six runkels en Amborie” par Shovel, “Nèfsèt Kat” par Fabrice Urbatro, “L’île au temps suspendu” par Lou Lubie et Romain-M. D’autres sont en préparation.
En complément, Epsilon édite les classiques de la bande dessinée franco-belge en créole réunionnais : Tintin (4 albums), Lucky Luke (2 albums), Spirou par Franquin, le Petit Spirou, Boule et Bill… et bientôt Gaston, les Bidochon…

Epsilon édite aussi des albums ludiques et éducatifs destinés aux jeunes enfants, qui font la part belle aux notions de tolérance, d’humanisme et de citoyenneté. A découvrir sur www.epsiloneditions.com

Epsilon adhère à La Réunion des livres et participe régulièrement aux Salons et festivals internationaux, dont le Festival international de la Bande dessinée d’Angoulême.


Kanalreunion.com