Culture et identité

Magnifique pièce de théâtre contre la nouvelle route en mer

‘’Petit conte oriental et immoral’’

Témoignages.re / 3 octobre 2015

Ce jeudi 1er octobre, au Théâtre Sous les Arbres du Port, a été présentée par le Collectif contre la nouvelle route en mer la grande première du ‘’Petit conte oriental et immoral’’. Cette belle pièce de théâtre fiction, jouée par Christine Roget, Marie Grenier et Domie Houchard avec le soutien de Michel Brès, dénonce de façon à la fois très agréable et pertinente ce projet stupide et catastrophique de la Région Réunion.

JPEG - 145.6 ko
Marie, Domie et Christine, les trois actrices de la pièce ‘’Petit conte oriental et immoral’’. (photo S.B.)

En plus du talent des trois actrices de la pièce, le public a beaucoup apprécié les divers arguments exposés avec humour et ironie pendant 25 minutes contre le projet de route en mer entre La Possession et Saint-Denis. Ces arguments portent aussi bien sur le scandale financier et environnemental du projet que sur ses effets néfastes sur le plan fiscal, social et sanitaire.

La pièce évoque par exemple le rejet par le roi du projet de voie ferroviaire, sa préférence pour le tout-automobile au pétrole, les 2 milliards et 500 millions d’euros payés par les contribuables pendant les 40 ans à venir au profit de cadres administratifs et d’actionnaires etc… Elle dénonce aussi les pollutions des carrières à La Réunion et à Madagascar ainsi que la non prise en compte des causes et des effets du réchauffement climatique sur ce chantier.

L’entente entre le roi (joué par Christine) et l’entrepreneur (joué par Domie) face au conseiller du roi (joué par Marie), qui leur fait part des soucis de la population et des travailleurs, est résumée par ce mot d’ordre : « L’avenir c’est le privé, le bizness par le service public ». Et le pays dirigé par ce roi, collaborateur d’une puissance qui lui fait part de ses « dérogations », finit par porter un nom très significatif : ‘’Saruynanou Island’’… !

Après de longs applaudissements, le spectacle a été suivi par un débat très intéressant, où le public a pris la parole pour exprimer son soutien aux thèses défendues par cette fiction théâtrale. Plusieurs intervenants ont notamment dénoncé le système capitaliste qui domine La Réunion comme le monde entier et qui a pour principe au nom du profit : « Il y a du pognon à se faire, on trouve la solution ».
Des propos anti-colonialistes ont également été tenus par le public, qui a à la fois protesté contre les élus qui cautionnent d’une façon ou d’une autre la route en mer et préconisé « un projet alternatif » pour une Réunion nouvelle. On attend donc d’éventuelles nouvelles présentations de cette magnifique pièce de théâtre, consacrée à une juste cause…


Kanalreunion.com