Culture et identité

Maloya à la Grande Chaloupe

Abolition de l’esclavage - Célébration du 20 décembre

Témoignages.re / 21 décembre 2010

Depuis le vendredi 17 décembre, toute La Réunion célébrait l’abolition de l’esclavage officiellement prononcée le 20 décembre 1848. Des dizaines de manifestations étaient programmées jusqu’à hier dans toute l’île. Ainsi, samedi 18 à la Grande Chaloupe, à l’initiative du Conseil général, de l’association Ti train et de l’association Grande Chaloupe, des animations ont eu lieu tout au long de la journée. Un grand kabar a terminé les festivités.

« Marmay, zordi sé 20 désamb. Sa lé a nou sa. Kraz zot maloya ». La voix de Firmin Viry, l’un des plus anciens chantres du maloya, résonne dans la nuit tombante. Et lorsqu’il entame son célébrissime "Valé, valé", c’est tout le public qui se met à danser. Les Tambours de Guinée, Ziskakan, Lindigo et plusieurs autres groupes se succèderont ensuite sur la scène pour chanter la liberté retrouvée.

Une fin en apothéose pour une journée au programme chargé. Dès le début de la matinée, des randonnées ont été organisées sur le chemin des Anglais. Des ateliers de fabrication d’instruments de musique traditionnels, de tressage de cheveux, de pose de henné, de dessins ou encore de sculpture étaient ouverts au public. Des associations mahoraises et malgaches se sont associées à la fête et ont fait découvrir leurs spécialités culinaires aux visiteurs. Des expositions sur l’engagisme et les masques africains étaient également proposées.

Le kabar a commencé en début de soirée par les prestations de plusieurs groupes de percussionnistes et de moringueurs. Il s’est terminé tard dans la nuit.


Kanalreunion.com