Culture et identité

Marie Joseph Angélique - 1710-1734 - Canada

100 noms pour le 10 mai avec la MCUR

Témoignages.re / 31 mars 2010

Marie Joseph Angélique est l’une des rares esclaves d’origine africaine à avoir vécu en Nouvelle-France (actuel Québec).

Lorsqu’au printemps 1734, un incendie détruit un hôpital et une quarantaine de maisons de la rue Saint-Paul, à Montréal, un procès criminel est aussitôt intenté contre Marie Joseph Angélique.
Une vingtaine de témoins défilent devant le juge. Tous sont convaincus de la culpabilité de l’esclave, mais aucun ne peut établir de preuve. La rumeur déclare que l’accusée avait l’intention de brûler sa maîtresse.
Marie Joseph Angélique sera finalement jugée coupable sur la seule déclaration, tardive et mystérieuse, d’une enfant de 5 ans. Forcée à admettre le crime sous la torture, elle est exécutée publiquement le 21 juin 1734.


Kanalreunion.com