Culture et identité

Marseille aura son Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée

Bientôt l’ouverture tant attendue

Témoignages.re / 16 avril 2013

Carrefour des deux rives de la Méditerranée, la ville de Marseille pourra inaugurer cette année le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée. Près de 200 millions d’euros d’investissement vont contribuer au rayonnement international de Marseille, capitale européenne de la culture. Ce que les conservateurs de droite et de gauche ont refusé aux Réunionnais, les Marseillais ont pu y avoir droit : ils ont leur Maison des civilisations.

JPEG - 82.7 ko

© Lisa Ricciotti

Cette année, Marseille va célébrer l’ouverture du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée. Situé à l’entrée du Vieux Port, berceau du peuplement de Marseille, le MuCEM va être un équipement qui contribuera au rayonnement international de Marseille, et créera des emplois grâce à la valorisation des atouts culturels de cette ville-carrefour de la Méditerranée.

Au moment de la livraison de cet équipement, près de 200 millions d’euros auront été investis, sans compter les fonds qui seront nécessaires pour les collections et expositions.

Force est de constater que La Réunion était bien située dans ce domaine. En effet, il était prévu que le berceau du peuplement de notre pays, Saint-Paul, accueille la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise. Le montant de l’investissement était bien moindre qu’à Marseille, et à l’échelle de notre île les retombées auraient sans doute été plus grandes que dans une des plus grandes villes du monde méditerranéen. Mais il y eut des conservateurs et une campagne relayée par certains médias pour véhiculer des arguments mensongers afin d’essayer de discréditer ce projet. Une coalition allant d’Aniel Boyer à Vergoz en passant par les dirigeants du parti de Mme Bello a permis à Didier Robert de prendre la direction de la Région, ce qui eut pour effet immédiat de casser ce projet de développement.

Manifestement à Marseille, l’état d’esprit est différent. Les Marseillais vont pouvoir inaugurer leur Maison des civilisations.

Voici quelques extraits de la présentation du projet.

Le MuCEM, un grand musée pour la Méditerranée

Ouvert sur le large, il dessine un horizon où les deux rives de la Méditerranée ont rendez-vous. Jamais aucun musée dans le monde n’avait été consacré aux cultures de la Méditerranée pourtant si fertiles d’un point de vue historique et civilisationnel. C’est chose faite avec le MuCEM, qui sera inauguré en 2013, au moment même où Marseille sera Capitale européenne de la culture.

Réalisé en partenariat avec l’Etat, la Ville de Marseille, le Conseil général des Bouches-du-Rhône et le Conseil régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le MuCEM représente le premier véritable transfert d’un musée national dans une grande capitale régionale. Ses collections, composées de près d’un million d’œuvres et d’objets, seront intégralement transportées à Marseille.

Le MuCEM, c’est la troisième vie d’un grand musée consacré à la société dont les origines remontent à 1884, avec l’ouverture d’une « salle » de France au Musée d’Ethnographie du Trocadéro. Après avoir été, depuis 1937 et pendant plus d’un demi-siècle, le Musée des arts et traditions populaires à Paris, le MuCEM offre désormais un regard sur la Méditerranée, son histoire, ses sociétés et son patrimoine.

Musée des civilisations du XXIe siècle, le MuCEM s’intéressera principalement aux cultures de la Méditerranée, selon une optique comparatiste et pluridisciplinaire dans laquelle l’Europe et les autres continents bordant la Méditerranée occuperont une grande place. Il offrira un regard neuf sur les cultures de la Méditerranée.
40.000 m2 dédiés aux cultures de la Méditerranée

Les uns pourront voyager grâce aux expositions, les autres profiter d’une lecture, d’un concert, d’un débat, d’une projection… ou plus simplement d’une promenade en plein air dans les jardins méditerranéens du Fort Saint-Jean. Le MuCEM sera un lieu de vie ouvert à tous.

 

Le J4 : 15.000 m2

Le nouveau musée, bâti sur l’ancien môle portuaire J4 par l’architecte Rudy Ricciotti, constituera le cœur palpitant du MuCEM. Au rez-de-chaussée, une exposition de référence pour un parcours permanent sera dédiée à la présentation des étapes majeures de l’histoire des civilisations méditerranéennes. Au second étage, deux grandes expositions par an seront consacrées aux sociétés, aux villes, aux lieux ou aux hommes qui font la Méditerranée.

 

Le Fort Saint-Jean : 15.000 m2

Les salles voutées abritées dans les entrailles de pierre du Fort Saint-Jean, monument historique du XIIème siècle, proposeront des galeries d’exposition sur les thèmes de la fête et des spectacles. Une opportunité unique d’aborder de façon ludique des faits révélateurs de l’évolution des sociétés, en Méditerranée tout particulièrement. Dans cet espace public, les visiteurs pourront également déambuler dans un jardin méditerranéen suspendu sur les hauteurs du Fort et s’émerveiller du magnifique panorama offert sur la mer.

 

Le Centre de conservation et de ressources : 10.000 m2

Plus haut dans la ville, à proximité de la Gare Saint-Charles, dans le quartier de la Belle de Mai, un troisième site accueillera le Centre de conservation et de ressources (CCR), conçu par l’architecte Corinne Vezzoni. Lieu de conservation des collections, le CCR sera un lieu innovant et lui aussi largement ouvert au public.

 
Investissement : 190 millions d’euros

Coût d’investissement

190,95 M€ (1)

Dont :

- Construction du bâtiment principal sur le môle J4 et muséographie : 113,40 M€

- Fort Saint Jean (restauration, aménagement intérieur/exterieur, muséographie) : 46,87 M€

- Centre de conservation et de ressources (CCR) à la Belle de Mai : 30,68 M€ ( dont 1,78 M€ pour l’acquisition foncière et 28,90 M€ pour le coût d’investissement (réalisation en partenariat public-privé avec Icade)

(1) non compris le chantier des collections : récollement mise à jour des inventaires informatisés, traitement, conditionnement et trans - port des collections à Marseille

Financement

Etat (Ministère de la culture et de la communication) : 132,9 M€

Collectivités territoriales : 58,05 M€ (2) dont : - ville de Marseille : 19,35 M€ - département des Bouches-du-Rhône : 19,35 M€ - région PACA : 19, 35 M€

(2) dont 55,41 M€ pour le bâtiment du môle J4 et 2,64 M€ pour le fort Saint-Jean


Kanalreunion.com