Culture et identité

“Mascarine Cadetiana II”, au service de la flore réunionnaise

Patrimoine naturel

Cinthia Fontaine / 10 décembre 2011

Jeudi a été lancée par le Conservatoire botanique national de Mascarin la version 2 du site “Mascarine Cadetiana”, maintenant accessible au grand public. Le site est une plateforme web de diffusion et de saisie de données sur la flore et les habitats de La Réunion, à forte composante cartographique.

La création de ce site par le CBNM (Conservatoire botanique national de Mascarin) a pour but d’interroger, d’exploiter et de restituer de l’information sur le thème de la flore et des habitats de La Réunion. Cartographiant de manières précises la flore et les habitats (1), la plateforme est destinée tout d’abord aux services de l’État, aux collectivités locales, aux acteurs de l’aménagement du territoire, aux gestionnaires d’espaces naturels et aux naturalistes, auxquels il permettra une expertise scientifique et technique des territoires concernés. Mais, et c’est une des grandes nouveautés de cette deuxième version, le site est accessible aussi au grand public. Il pourra être utilisé à destination du jeune public, des scolaires et enseignants comme un outil de sensibilisation et d’information à la flore. Il fera aussi le bonheur des botanistes amateurs et de tous ceux qui s’intéressent à la flore réunionnaise.

Un outil pour la préservation de la flore

“Mascarine Cadetiana II” est le résultat de 25 années de recherche et de collecte de données botaniques menées par le CBNM. Le site a deux vocations. La mise à disposition de données qui permettent une meilleure évaluation des problématiques de gestion et de conservation des habitats. Il réservera les informations sensibles aux acteurs concernés, mais permettra à tout un chacun un accès aux données d’inventaires, rassemblées sous forme de cartes. Le site contient déjà 141.193 entrées taxonomiques (2) pour 6.800 relevés de terrain. 328 contributeurs ont participé à l’élaboration de cette base de données, dont le CBNM pour 71%, mais aussi les grands acteurs de l’environnement comme l’ONF, le SREPEN, le Parc national, le réseau des naturalistes de l’île et d’autres… Le site est constitué sous forme de maillage recouvrant le territoire. Pour la conception, le CBNM s’est associé au SINP (Système d’information sur la nature et les paysages), qui est une structure française nationale animée par les DREAL (Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) au niveau régional sous l’égide du Ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Le SINP recense et rassemble les dispositifs d’observations concernant la nature et les paysages français. Le SINP a entre autres créé une base de métadonnées sur les paysages (inventairenaturefrance.fr).

La deuxième vocation de “Mascarine Cadetiana II” est la récupération continue de données. Le site permet aussi l’inscription de données par les contributeurs grand public après inscription sur le site. Les données seront validées par le CBNM avant d’être inscrites sur les cartes.

Le site s’ouvre sur une page de présentation sur les buts poursuivis. Il propose entre autres une présentation et un accès à l’herbier du CBN, des présentations des espèces et l’accès au formulaire d’inscription. La consultation anonyme est permise, mais l’inscription offrira plus d’options selon le profil. Les données sensibles étant bien entendu protégées. Un bouton en haut à gauche permet d’accéder à l’application proprement dite. Constituée sous forme de cartes, elle permet de découvrir la flore soit par région, soit par espèces. Le site a été conçu entièrement sous logiciel libre et se veut un outil fonctionnel de la préservation et de la conservation des espèces végétales. Un site à mettre entre toutes les mains afin de se sensibiliser à cette richesse qu’offre la nature. Une seule adresse à retenir : http://mascarine.cbnm.org/{{

CF

(1) En botanique, un habitat est le milieu naturel présentant des conditions écologiques relativement constantes au niveau d’une zone géographique donnée et dans lequel une espèce végétale peut croître de manière optimale. L’habitat est caractérisé par la nature du substrat (composition minérale, humidité...), l’exposition, le climat.

(2)
Entrées relatives à la taxonomie, la science de la classification des êtres vivants, ou la classification de toutes sortes d’éléments.


Kanalreunion.com