Culture et identité

Mobilisation réunionnaise pou nout lang kréol

Dernier jour de consultation sur la ratification de la Charte des langues régionales

Témoignages.re / 22 octobre 2015

Lofis la lang kréol La Rényon (22 rue Léon de Lépervanche au Port, koté légliz Jeanne d’Arc - 0262 32 18 61) vient de transmettre sur son réseau de militants culturels réunionnais un appel d’urgence à la mobilisation pour que soit ratifiée par l’État français la « Charte des langues régionales et minoritaires », dont fait partie notre langue créole réunionnaise. Cet appel est d’autant plus urgent que vous devez donner votre avis grâce à la grande consultation en ligne jusqu’à ce vendredi 23 octobre 2015. En voici la présentation.

JPEG - 111.4 ko
Axel Gauvin, président de Lofis la lang kréol La Rényon, lors de la présentation d’une exposition lors d’une soirée créole en 2012.

Lors du Conseil des ministres du vendredi 31 juillet 2015, Christiane Taubira a présenté le projet de loi portant ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires. Ce projet de loi engage la France à appliquer 39 mesures des 98 que comporte la Charte européenne, afin consacrer le droit aux citoyens d’employer une langue régionale ou minoritaire dans la vie privée ou publique. Christiane Taubira a décidé d’organiser une consultation publique afin que chacun puisse faire part de ses commentaires sur les 39 mesures que le texte propose de ratifier. Exprimez-vous !
Il faut faire un clic sur le lien suivant :

http://www.textes.justice.gouv.fr/textes-soumis-a-concertation-10179/ratification-de-la-charte-des-langues-regionales-et-minoritaires-28401.html

Si ça ne fonctionne pas, il faut le copier et le coller dans la barre de recherche d’internet ; ensuite répondre aux questions pour faire avancer un peu en France et dans les Outre-mer le contenu de la Charte européenne des langues minoritaires. Si l’on s’y met toutes et tous, peut-être un jour nous arriverons à faire sauter les serrures et cadenas qui nous attachent ...!

Il est fondamental et impératif de participer à cette consultation (ça ne prend pas beaucoup de temps, on n’est pas obligé de commenter, il suffit de cliquer).
Attention : les adversaires des langues régionales sont mobilisés et déterminés ; les jacobins de tout poil une fois de plus afficheront leur mépris. Ils vont donc activer leurs réseaux pour que leurs militants et sympathisants inondent le ministère de clics "contre". 

Tous ceux qui ont à cœur la promotion des langues régionales, quoi qu’ils pensent par ailleurs de la Charte, doivent donc réagir et faire réagir autour d’eux. L’enjeu est énorme. Il ne faut pas laisser passer l’occasion. Faites suivre ce message à tous vos amis et connaissances que vous savez sensibles à notre cause.

Voir en ligne : http://www.textes.justice.gouv.fr/t...


Kanalreunion.com