Culture et identité

« N’ayons pas peur de la philosophie ! Faisons avancer notre société ! »

Journée mondiale de la philosophie à La Réunion

Témoignages.re / 17 novembre 2010

L’édition 2010 de la Journée mondiale de la philosophie sous l’égide de l’UNESCO est célébrée officiellement ce jeudi 18 novembre (voir encadré). Mais à La Réunion, cette célébration a déjà commencé depuis plus d’une semaine et elle va encore se poursuivre jusqu’à la mi-décembre dans toute l’île à travers diverses manifestations pour promouvoir l’usage de la philosophie. Plus que jamais, les militants de cette cause sont mobilisés pour mettre cette science humaine davantage au service d’un autre modèle de développement pour et par les Réunionnais.

La Journée mondiale de la philosophie a débuté cette année le 4 novembre dernier par un concours philosophique à l’Université, auquel sont invités à participer tous les étudiants en répondant en quelques lignes à cette question : « Que pensez-vous de notre société ? ». Il leur reste deux jours (jusqu’au jeudi 18 novembre à 17 heures) pour déposer leur réponse dans une urne (renseignements au 0262-93-85-56).
À l’Université a aussi été organisée ce lundi par le Ciné Campus, présidé par Christine Pic-Gillard, avec le Cercle philosophique réunionnais, une soirée "ciné-philo" autour d’un super film de Philippe Diaz intitulé : "La fin de la pauvreté ?". Ce film dénonce le pillage du Sud par le Nord depuis le début de la colonisation il y a cinq siècles. Un crime dont la majorité des Réunionnais continuent de payer le prix.
Hier soir, l’association Athéna, présidée par Henri Chane-Tune, a organisé une rencontre autour de lectures commentées de textes philosophiques avec Bernard Jolibert, Jean Lombard et Yves Lorvellec. Le thème de cette soirée d’échanges était : "Le philosophe et son contraire". D’autres rencontres sont prévues autour de la philosophie durant les quatre prochaines semaines dans les différentes régions de l’île par diverses associations. (voir encadré)

La philo à l’école primaire

Les médias ont également un rôle important à accomplir dans la promotion de la philosophie. On en a eu l’illustration hier midi lors du "Mag" de Télé-Réunion. Rocaya avait invité Darmapalah Seethanen, vice-président du Conseil de la Culture, de l’Éducation et de l’Environnement, en quelque sorte le "Monsieur Philo du CCEE", et la docteure en philosophie Aude-Emmanuelle Hoareau, auteure du livre "Concepts pour penser créole".
Avec son collègue Géo, la responsable du "Mag" a interrogé ses invités sur différents aspects de la philosophie : De quoi s’agit-il ? À quoi sert-elle ? Toute personne est-elle capable de philosopher ? Peut-on philosopher en Réunionnais ?…
Pendant un quart d’heure, les téléspectateurs ont eu droit à des échanges très intéressants sur tous ces sujets (voir sur internet le site de Télé-Réunion). Et Darma comme Aude ont expliqué de façon très pertinente à quel point la philosophie est à développer dans notre pays, dès le plus jeune âge à l’école primaire, car rien n’est plus utile que la raison, la connaissance, l’esprit critique, la réflexion libre, responsable et solidaire. D’où cet appel très juste lancé en conclusion de l’émission par Rocaya à tous les Réunionnais : « N’ayons pas peur de la philosophie ! Faisons avancer notre société ! ».

Correspondant


Programme philo des prochains jours

• Jeudi 18 novembre, débat philosophique proposé par la Ligue des droits de l’Homme (LDH) autour de l’éducation à la citoyenneté et l’appropriation de la parole, auprès d’élèves d’écoles primaires et de collèges, de 8h30 à 10h30, à la Bibliothèque Départementale de Saint-Denis.
• Jeudi 18 novembre de 10h45 à 12h, conférence-débat organisée par le CCEE au Salon de l’Éducation sur “La philosophie par tous et pour tous : réalité ou utopie ?”.
• Jeudi 18 novembre, au Salon de l’Éducation, de 16h15 à 18h, conférence-débat organisée par la Ligue de l’Enseignement – Fédération de La Réunion sur “Faire société : retrouver ensemble le goût de l’avenir”.
• Vendredi 19 novembre, formation aux droits de l’enfant, proposée par la LDH en direction de près de 400 élèves de primaires et de collèges, au centre Jacques Tessier de La Saline.
• Samedi 20 novembre, actions culturelles autour de la question des droits de l’enfant, en direction du jeune public, par l’association Fée Mazine à Saint-Pierre et la LDH.
• Samedi 20 novembre, débat sur le thème des droits de l’enfant, dans le cadre de la conférence “Parole aux jeunes” prévue au Salon régional de l’éducation, à l’ADPE de Saint-Denis, avec la LDH.
• Samedi 20 novembre, de 16h à 22h, un relai philosophique est organisé par Les Rencontres de Bellepierre, en partenariat avec le Théâtre du Grand Marché à Saint-Denis. Des philosophes et des non-philosophes (artistes, psy, jeunes) se relaieront pour dire et montrer, de façon grave ou décalée, en quoi leur travail ou leur existence leur semblent philosophiques.
• Mercredi 24 novembre de 16h30 à 18h à L’Entrepôt Médiastore, café philo du CPR avec Ho Haï Quang, économiste et chercheur à l’Université, sur “La crise économique à La Réunion”.
• Jeudi 25 novembre à 18h à la Mairie de Saint-Leu (salle du Conseil municipal), conférence-débat du Cercle philosophique réunionnais avec Aude-Emmanuelle Hoareau, docteure en philosophie, sur le thème : “Philosophie créole : rêve ou réalité ?”.
• Samedi 4 décembre dans la matinée, l’association Biodanza organise deux mini-conférences-rencontres-causeries au CREPS de Saint-Paul, bd du Front de Mer :(contact : Marie-Claude Firminy, 0692-13-67-08)
• Mercredi 8 décembre à 18 heures à la Médiathèque Benoîte Boulard du Port, conférence-débat du Cercle philosophique réunionnais avec la conteuse Ketty Lisador sur “La résistance réunionnaise à travers les proverbes créoles”.
• Mercredi 15 décembre de 16h30 à 18h à L’Entrepôt Médiastore, café philo du CPR avec Laurent Médéa, sociologue, responsable de l’ouvrage collectif “Kaf”.


Le message de l’UNESCO

« Promouvoir la réflexion libre et le dialogue »

Voici le message de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, à l’occasion de la Journée mondiale de la philosophie, célébrée ce jeudi 18 novembre 2010.

« Chaque année, la Journée mondiale de la philosophie est une occasion unique de rassembler la communauté philosophique internationale et de stimuler la réflexion sur les problématiques contemporaines.
Conformément aux dispositions de son Acte constitutif, l’UNESCO s’emploie à promouvoir la réflexion libre et le dialogue par ses actions dans le domaine de l’éducation, de la culture, des sciences et de la communication. Les défenses de la paix devant être élevées dans l’esprit des humains, notre devoir est de travailler à fortifier cet esprit, par la pensée critique et la compréhension mutuelle.
En 2010, la Journée mondiale de la philosophie s’inscrit aussi dans le cadre de l’Année internationale du rapprochement des cultures et revêt de ce fait une acuité particulière. La philosophie est, en effet, une école de la diversité, par la richesse de ses courants, de toutes les époques et sur tous les continents.
La complexité des enjeux actuels nous invite à tirer parti de cette richesse pour élever notre capacité d’analyse du réel. L’intensification des échanges de toutes natures est riche en promesses de partage, mais porte aussi des risques de malentendus ou de tensions. Il nous faut collectivement redoubler d’effort pour assurer à tous une éducation de qualité et un environnement qui permettent effectivement à chacun, homme ou femme, de faire valoir ses idées et d’enrichir la discussion publique, pour la justice et la paix.
Les organisations internationales, et en premier lieu l’UNESCO, ont un rôle majeur à jouer en ce sens, avec le soutien de tous les acteurs de la vie académique, scientifique et culturelle, avec la participation des Universités, des médias, de la société civile et des gouvernements. La philosophie est une exigence de notre temps, et son affermissement un axe majeur de mon engagement pour un nouvel humanisme.
À l’occasion de cette Journée mondiale de la philosophie, l’UNESCO réunit philosophes, citoyens éclairés ou simples curieux autour de tables rondes, conférences et colloques pour mieux comprendre les enjeux contemporains : Comment concilier l’universalité des valeurs et la diversité des cultures ? Quel rôle la philosophie peut-elle jouer dans le rapprochement des peuples ? 80 manifestations internationales sont organisées dans le monde, avec le soutien de nos partenaires, Chaires UNESCO, Commissions nationales et réseaux d’experts comme le Réseau international des femmes philosophes, afin de diffuser le plus largement possible l’exercice du questionnement, qui est le commencement de la sagesse ».

Irina Bokova


Kanalreunion.com