Culture et identité

Nanny ( 1680- 1730) - Jamaïque

100 noms pour le 10 mai avec la MCUR

Témoignages.re / 6 mai 2010

Nanny est fondatrice de la ville qui porte aujourd’hui son nom, Nanny Town.

Membre de la tribu Ashanti dans l’actuel Ghana, amenée en Jamaïque comme esclave, Nanny s’enfuit peu après son arrivée, avec ses cinq frères, dont Cudjoe, grand leader marron.
Ensemble, ils organisent une société de libres, mènent la rébellion, luttent contre les Britanniques et libèrent des esclaves. Traqués dans les montagnes par les chiens, les nègres marrons sont finalement débusqués dans leur quartier général.
La guérilla prend fin en 1734. Cinq années plus tard, en 1739, un traité signé entre le général Cudjoe et le colonel Guthrie accorde le statut d’hommes libres aux marrons, ainsi que six cents hectares de terre.
Des traités analogues seront signés avec d’autres leaders marrons tels que Quao, Johnny ou encore Accompong.
Une clause bien singulière sera néanmoins rajoutée aux traités : les nègres marrons ne continueront à bénéficier des « privilèges concédés » que s’ils collaborent aux recherches d’esclaves en fuite.


Kanalreunion.com