Culture et identité

Nout kiltir i fé konèt aèl an France

Conférence de Daniel Honoré, Waki Band sur les Champs-Élysées

Témoignages.re / 4 juillet 2011

Deux événements culturels ont eu lieu récemment en France, au cours desquels les richesses de la culture et de l’identité réunionnaises se sont fait connaître au public.
Le premier s’est déroulé vendredi dernier, le lendemain de la manifestation organisée à la Région Réunion pour le respect, la valorisation et l’enseignement de notre lang kréol. Sur le thème "Zoué zëdmo (sirandane) : un atout culturel et pédagogique pour La Réunion", l’Association Réunionnaise Communication et Culture (ARCC) a organisé à Paris une conférence-débat avec Daniel Honoré, écrivain et militant culturel.
Voici la présentation de cette rencontre : « Kosa in shoz ? Mon tantine i piss doboute ! (la grèg). Dans une île comme La Réunion, où le vrai bilinguisme est encore un rêve des militants culturels, "zoué zëdmo" est un élément important de notre patrimoine immatériel : le "sirandane" se joue essentiellement en créole. C’est la démonstration que notre langue est capable de créer des images.
Le zëdmo peut également initier nos enfants à des faits culturels dont ils n’ont pas la moindre idée et qui les relient à la culture de leurs parents. Il les fait pénétrer dans les traditions, les us et coutumes, les modes de vie de leurs ascendants. Il les porte vers leurs racines ».
Le second événement s’est déroulé hier après-midi sur les Champs-Élysées à Paris, où avait lieu le traditionnel "Carnaval Tropical". Parmi les groupes qui ont participé à cette manifestation, il y avait pour la première fois un orchestre en cuivres réunionnais, le groupe Waki Band de La Rivière Saint-Louis. Ce groupe est composé de Sully Fontaine à le 1ère trompette, Jérôme Vannier à la 2ème trompette, Jean-Max Rivière au saxo-alto, Faldo Dubard au saxo-tenor, Ti Coq "Rousseau" à la grosse caisse et André Pierre Guichard à la caisse claire.


Kanalreunion.com