Culture et identité

Oté Pirates solidaire des SDF

Un beau concert au Palaxa

Correspondant Témoignages / 9 février 2016

Ce vendredi 5 février à 20 heures, le groupe musical réunionnais Oté Pirates a tenu un beau concert au Palaxa – Cité des Arts à Saint-Denis. En ouverture de la soirée, il y a une belle prestation de Zilia et Swing Mates, et puis Oté Pirates a pris le relai avec Didier, Delezay, Dimitri Domagala, Stéphane Guézille et Gérald Loricourt.

JPEG - 15.6 ko
Didier Delezay présente au public le livre ‘’Ailleurs est ici’’, …

Le public a beaucoup apprécié le spectacle, marqué notamment par le talent des artistes, l’ambiance chaleureuse mais aussi le contenu et le sens de plusieurs chants, qui font réfléchir sur les problèmes de notre société et sur les combats à mener. On peut citer par exemple le chant qui rappelle la visite de Jean Ferrat au Port en 1972, où il a visité le plus grand bidonville de La Réunion, Cœur Saignant, que Paul Vergès a entièrement transformé durant son mandat de maire.

Nous citerons également ce chant très émouvant où Oté Pirates appelle la population à être solidaire des personnes privées du droit au logement et sans domicile fixe (SDF). Un problème qui touche des dizaines de milliers de foyers réunionnais et qui n’intéresse pas la classe politique enfermée dans « la politique politicienne », dénoncée par Maurice Gironcel sur Réunion 1ère Radio ce lundi matin.

Enfin, nous évoquerons une autre belle et nouvelle chanson d’Oté Pirates chantée par le groupe et intitulée ‘’Pièce rapportée’’, dont la musique est de Stéphane Guézille. Didier Delezay, auteur de ce chant, l’a commenté et a présenté l’auteure du livre ‘’Ailleurs est ici’’, Brigitte Croisier, qui a lui a inspiré le texte.

JPEG - 18.8 ko
…de Brigitte Croisier, présente dans la salle, qui lui a inspiré la chanson ‘’Pièce rapportée’’, dont la musique est de Stéphane Guézille.

Nous publions ci-après le texte des deux dernières strophes et du refrain de ‘’Pièce rapportée’’ :

« Cette île où la parole circule de case en cour ;
puis de cour en boutique, remonte la ravine,
suit les générations, fait le tour de l’île,
pour devenir chanson, enfin, parler d’amour.

Cette île ’de mille parts’ où je ne suis pas né,
sait me faire exister tel que je deviens,
je n’ai toujours pas réussi à me trouver,
je sais tout simplement que je lui appartiens.

Pièce rapportée, pièce rapportée,
sur un patchworld réunioné,
de fraternité écorchée,
pièce rapportée, pièce rapportée ».


Kanalreunion.com