Culture et identité

Ouverture du Sakifo 2009

Musique

Témoignages.re / 6 août 2009

Après le lancement officiel au Centre de rayonnement régional "Jules Joron", le Sakifo 2009 a ouvert ses portes hier soir sur le front de mer de Saint-Pierre avec plusieurs concerts.

Les Réunionnais ont répondu à l’invitation à la fiesta de l’océan Indien lancé par la 6ème édition du Sakifo. Ce mercredi 5 août 2009, ils étaient plusieurs milliers à déambuler sur le front de mer de Saint-Pierre, fermé pour l’occasion. Ce sont les formations de Tikok Vellaye et de Nainako qui ont lancé les festivités. Plus de 500 artistes doivent encore se produire jusqu’à dimanche.
Partenaire du Prix musiques de l’océan Indien, le Sakifo s’est promis d’accompagner les lauréats, dont Nainako, qui a transcendé son public par ses chants polyphoniques. Nainako a ce désir de partage. Les festivaliers l’ont bien compris. Ils entrent volontiers dans l’univers malgache. Mais le Sakifo ne serait pas le Sakifo sans le son du roulèr.
Sur la scène du Grand Large, un grand musicien, chouchou des Réunionnais, enflamme la foule. Tikok Vellaye tient toujours une forme d’enfer. C’est comme ça qu’il endiable les spectateurs. Face au casino, une scène ouverte attire l’attention. Poètes, rimeurs, rimailleurs s’affrontent sur scène. C’est le saki slame, avec notamment Slamlakour et ses acolytes. Le festival Sakifo commence bien, et cela redonne espoir aux commerçants et forains saint-pierrois. « Pas de crise avec un événement pareil » reconnaît un forain.
Rencontre exceptionnelle avec Jeff Lang. Son folk blues inclassable, venu tout droit d’Australie, a surpris. L’artiste est un virtuose effectivement. Et cela s’entend. Sur le port, les festivaliers profitent d’un moment d’exception, et se sentent presque privilégiés. Cette bête de scène a conquis la scène de l’Embarkadèr.
Reste encore à profiter des prestations de BLK JKS, Lathéral, Lindigo, Maalesh,et Jimmy. Pour finir, difficile de faire l’impasse sur la performance remarquée de Simangavole, un groupe de maloya entièrement féminin. Autre événement, c’est la soirée 974 Reggae, avec Komzot et les dalons.
Le Sakifo a commencé fort et la fête est loin d’être finie.

Texte et photos Imaz Press Réunion


Kanalreunion.com