Culture et identité

Paul Bogle - 1822-1865 (Jamaïque)

100 noms pour le 10 mai avec la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise

Témoignages.re / 6 avril 2010

Paul Bogle est né en 1822 à Stony Gut, St. Thomas, en Jamaïque. C’est pendant sa jeunesse que l’esclavage est aboli en Jamaïque, en 1833. Paul Bogle fait partie des rares “noirs” à obtenir le droit de vote et le droit de posséder un peu de terre.

JPEG - 15.5 ko
Paul Bogle, militant de la Liberté et héros de la Jamaïque. Voici sa statue à Morant Bay Square.

En 1864, Bogle devient diacre de l’Eglise Baptiste, et s’investit beaucoup dans l’enseignement et l’aide aux plus défavorisés.

En 1865, deux hommes de Stony Gut sont jugés au Tribunal de Morant Bay. Bogle et ses hommes s’y rendent pour les soutenir. Un homme crie dans la salle, les policiers essaient de l’arrêter, Bogle et ses hommes s’interposent. L’homme s’enfuit.

La police vient alors à Stony Gut pour arrêter Bogle, mais ses hommes ne les laissent pas faire et les renvoient à Morant Bay. Commence la révolte de Morant Bay.

Bogle et ses hommes se rendent au Tribunal où a lieu une audience.

Une bataille éclate, les policiers armés et les soldats font 20 morts parmi les hommes de Bogle. Les rescapés retournent à Stony Gut. Le Gouverneur Edward Eyre envoie des troupes à Portland et St Thomas pour mater la rébellion qui se répand, et met la tête de Bogle à prix.

Le 24 octobre 1865, Bogle est capturé, arrêté, emmené à Morant Bay, et jugé par les colons anglais. Il sera pendu, parmi 438 autres personnes victimes.

Bogle est aujourd’hui en Jamaïque un héros national. Une statue est érigée à son effigie au Morant Bay Square.


Kanalreunion.com