Culture et identité

Plusieurs célébrations de la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité

Au programme culturel de la semaine

Témoignages.re / 10 mai 2011

"Témoignages" publie ci-après le programme envoyé aux médias et aux "ami(e)s de la philo" par le Cercle Philosophique Réunionnais (C.P.R.) sur des manifestations socioculturelles organisées cette semaine dans toute l’île. Un programme notamment consacré à la célébration du vote de la loi du 10 mai 2001 sur la mémoire et la connaissance de l’esclavage.

La semaine qui vient sera de nouveau marquée, comme les quatre premiers mois de "2011, l’Année d’Élie, un combattant Réunionnais de la liberté", par plusieurs événements de commémoration du système qui a marqué plus de la moitié de notre Histoire et dont les séquelles sont toujours présentes : la traite négrière et l’esclavage. En effet, dans plusieurs communes seront organisées des actions à l’occasion du 10ème anniversaire du vote de la loi Taubira, par laquelle la République française a reconnu officiellement ce système comme « un crime contre l’humanité » :
• À Sainte-Suzanne, le mardi 10 mai à 9 h, à l’entrée du Bocage Lucet Langenier, un rassemblement est organisé par la Commune avec un dépôt de gerbes devant la stèle d’Edmond Albius ; cette cérémonie sera également marquée par des discours officiels et la participation de représentants du K.L.É. (Kolèktif Lané Élie).
• À Saint-André, le mardi 10 mai, à partir de 17 h à la Médiathèque Lacaussade, rencontre-dédicaces avec les écrivaines Judith Profil (présentation de son livre avec instrument et chant "Séga, Bondyé Galé") et Aude-Emmanuelle Hoareau, présidente du C.P.R. ("17 manières de pansé an kréol") ; à partir de 18 h 30, rencontre avec Hubert Hervet, président de l’UFAL (Union des Familles Laïques 974) autour de l’exposition "Esclavage moderne" (exposition visible jusqu’au 21 mai) ; participation de l’historien Daniel Varga et de l’écrivaine Monique Séverin. Soirée rythmée aux sons du maloya traditionnel avec l’association Miélo, premier prix du concours de Maloya 2010.
• À Saint-Denis, le mardi 10 mai, de 16 h 30 à 19 h 30, à l’amphi 200.2 de la Fac de Lettres au Campus du Moufia, deux tables rondes organisées par l’AJFER, l’UNEF et l’UNL sur "La place de l’histoire de la traite négrière et de l’esclavage dans les programmes scolaires" et sur "La reconnaissance de la traite négrière dans l’océan Indien et de l’esclavage comme crime contre l’humanité" ; parmi les participants à ces débats, Sudel Fuma, coordonnateur du K.L.É., et des représentants du CPR.
• À Saint-Louis, le vendredi 13 mai à 17 h, sur l’Esplanade de la ZAC Avenir, près du stade, inauguration par la Commune d’une stèle du sculpteur rivièrois Gilbert Clain "à la mémoire des martyrs de l’esclavage" ; après cet hommage, auquel participera le K.L.É., l’ensemble de la population est invité à une "Marche du souvenir", qui partira de la stèle nouvellement érigée vers le site "Scénopolis" à l’Étang du Gol", où un plateau artistique de qualité sera proposé au public.
• À Saint-Paul (Centre Leconte de Lisle), le mercredi 11 mai à 18 h 15, les Amis de l’Université organisent une conférence-débat avec Gilles Gauvin, docteur en Histoire, sur "Quel sens donner à la commémoration de l’esclavage dans l’enseignement secondaire ?".


Autres rendez-vous

Voici les autres rendez-vous signalés par le CPR :
• Le Café Repaire de Saint-Louis organise une rencontre ce mardi 10 mai à 20 h sur "La retraite".
• L’Association Initiative Dionysienne (AID) organise un débat avec Jean-Marc Tagliaferri le mardi 10 mai à 18 h sur "10 mai 1981 à 2011 : trente ans de vie !".
• Le Centre Saint Dominique organise le vendredi 13 mai à 18 h à la Maison du Pèlerin, près de l’église Saint Dominique à L’Étang-Salé, une conférence avec le P. Patrick Fabien, prêtre mauricien, docteur en théologie à l’université de Lausanne (Suisse), sur "Quand la parole rencontre la magie et l’Afrique noire".
• L’Association Musulmane de La Réunion (AMR), présidée par Houssen Amode, organise deux conférences données par un intellectuel bosniaque, Srdjan Dizdarevic, témoin de grands bouleversements survenus en Yougoslavie dans les années 90, avec notamment le massacre des populations de Bosnie : le mercredi 11 mai à 18 h 15 au salon d’honneur de l’Hôtel de Ville de Saint-Denis sur "Les Musulmans Bosniaques : une présence musulmane multiséculaire en plein cœur de l’Europe" ; et le vendredi 13 mai à 18 h 15 à l’auditorium du Conservatoire national de musique de Saint-Pierre, sur "Guerres et tragédies dans l’ex-Yougoslavie : situation et perspectives d’avenir des musulmans bosniaques".
• Enfin, le vendredi 13 mai à 18 h, à la Médiathèque Benoîte Boulard du Port, le Comité Solidarité Chagos La Réunion organise une conférence avec Olivier Bancoult, responsable du Groupe Réfugiés Chagos, sur "Les derniers prolongements de la lutte du peuple chagossien".


Kanalreunion.com