Culture et identité

Pour les suites de "lané Éli", « jis in maloya »

Nout mémwar

Témoignages.re / 6 janvier 2012

Fidèle aux engagements de "Témoignages" depuis bientôt 68 ans (le 5 mai), la Rédaction de notre journal a décidé de continuer cette année le travail effectué l’an dernier pour célébrer le 200ème anniversaire de la révolte de nos ancêtres esclaves dans la région de Saint-Leu. Comment ? Par une chronique hebdomadaire consacrée à la culture de notre mémoire historique. Une rubrique à la disposition des militants culturels, historiens et autres acteurs de la connaissance de notre Histoire…

Pour ce premier vendredi de l’année 2012 et pour faire un lien avec ce qui a été réalisé l’an dernier dans toute l’île pour commémorer la révolte d’Élie "èk son bann dalon(e)", nous avons choisi de revenir sur la cérémonie organisée le vendredi 4 novembre dernier pour baptiser l’école maternelle Élie à Saint-Leu. À l’occasion de cet événement très important, de nombreux artistes ont apporté leur soutien à cette commémoration.
Ce fut le cas du groupe Amba, animé notamment par une militante culturelle de longue date comme Mariline Dijoux. Ce groupe a chanté plusieurs magnifiques morceaux de son dernier CD intitulé "Zékli Maloya".
Voici des extraits de l’une de ces chansons, "Jis in maloya", dont les paroles sont d’Isabelle Testa et la musique de Frédéric Testa :

« Maloya, nout maloya lé né
Ansanm zesklav le soir dann véyé
Lèrk avan dormir, komandèr té i permé
Detroi son roulèr pou akonpagn zot shanté
Roulèr, kayanm
Bob, sati, triang,
Pou pleré tout zot fonnkèr
Pou rakont la nuit zot doulèr
In maloya, jis in maloya
Ala koman lé né nout maloya (…)

Maloya, nout maloya la rézisté
An kashèt dann sérémoni kabaré
Lèrk dann servis, la muzik té i fé le lien
Ek bann zansèt la rèst dann in péi lointin
In shanté pou pa perd la tèt
In manjé pou pa oubli zansèt
In muzik pou le kèr exprimé
Tout lanfèr banna la traversé
In maloya, jis in maloya
Ala koman lé né nout maloya (…)

Somanké maloya va pouss ankor pli d-van
Pou fé shant la mer, lot koté brizan
Somanké maloya va fé le tour la ter
Pou fé rézone partou le son nout roulèr
Kanmèm dot zinstruman la ajouté
Kanmèm dot soufrans lé shanté
Maloya léritaj nou la konservé
Maloya léritaj nout batarsité
In maloya, jis in maloya
Not tour pou transmèt, nout maloya
… »


Kanalreunion.com