Culture et identité

« Pour les transformations sociales et le dialogue interculturel »

Le message d’Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO

Témoignages.re / 21 novembre 2014

JPEG - 59.3 ko

« La Journée mondiale de la philosophie est l’occasion de réaffirmer l’importance de la pensée critique pour appréhender les transformations des sociétés contemporaines. Le changement nous pousse à inventer de nouvelles façons de vivre ensemble et de construire des sociétés plus justes. Il peut aussi saper la confiance, faire naître des tensions. Dans ce contexte, la philosophie est une alliée précieuse, qui repose sur le raisonnement réflexif et la pratique du dialogue par lequel nous nous ouvrons à la diversité des opinions et des perspectives. Cet exercice de décentrement est essentiel dans un monde de diversité. C’est à la fois le fondement de la tolérance et de la paix, et une méthode pour libérer l’énergie créative qui porte les sociétés vers l’avant, dans le respect des droits humains.

« Si, en parlant, en exprimant le monde, les hommes le transforment, alors le dialogue s’impose comme le chemin par lequel les hommes trouvent leur signification en tant que tels ». Tel est le message du Professeur Paulo Freire dans le nouveau Manuel de philosophie : une perspective Sud-Sud, que l’UNESCO lance officiellement à l’occasion de cette journée, réalisé avec le soutien du Programme international du Roi Abdullah Bin Abdulaziz d’Arabie Saoudite pour la culture de la paix et le dialogue. Il n’y a pas de véritable philosophie sans dialogue et, dans un monde globalisé, ce dialogue doit embrasser la diversité des sagesses qui ont influencé les peuples dans l’histoire et qui ne sont pas toujours suffisamment présentes ou documentées dans les manuels classiques. C’est ce véritable pluralisme intellectuel et philosophique qui nous permettra de dégager les perspectives meilleures pour le futur.

En initiant les élèves, les enseignants et les citoyens à la diversité de ces traditions, nous pouvons poser les fondements d’une citoyenneté mondiale. Je souhaite que ce manuel inspire les jeunes générations d’étudiants et d’enseignants et j’appelle tous les États Membres et nos partenaires à soutenir cette initiative et toutes celles qui nous aident, par la philosophie, à penser avec les autres. Cet esprit est au cœur de la Décennie internationale du rapprochement des cultures (2013-2022) et c’est la sagesse que l’UNESCO veut continuer de promouvoir pour construire, dans les termes de son acte Constitutif, « les défenses de la paix dans l’esprit des hommes et des femmes ».


Kanalreunion.com