Culture et identité

Pour mieux connaître notre peuple

Association pour la Promotion du génie collectif réunionnais

Témoignages.re / 28 septembre 2013

Dans le cadre de son projet de publication du Code Noir, l’Association pour la Promotion du génie collectif réunionnais a visité une exposition de sculpture de Marco Ah-Kiem reflétant des scènes de l’esclavage.



JPEG - 78.9 ko

Comment expliquer que La Réunion soit toujours un pays divisé en deux ? Pour mieux comprendre la société d’aujourd’hui afin d’en construire une plus juste demain, l’Association pour la Promotion du génie collectif réunionnais entreprend notamment un travail de mémoire.

Au mois de juin, il a mené une première action sur le Front de mer de Saint-Paul. Pour participer à la célébration du 350e anniversaire de la naissance du peuple réunionnais, elle a organisé un hommage aux anciens à la tombée de la nuit. C’est là que 350 bougies ont alors été allumées, sous le thème "350 flammes pour les ancêtres, 350 lumières pour l’avenir".

L’association poursuit son travail. Elle envisage de publier le Code Noir. Ce texte du droit français était à l’époque de l’esclavage le recueil des lois qui régissaient les relations entre les différentes classes sociales. Ainsi, selon le Code Noir, la majorité des Réunionnais n’étaient pas des êtres humains, mais des meubles. Et quiconque voulait remettre en cause le Code Noir risquait sa vie.

Dans le cadre de ce nouveau projet, l’Association pour la Promotion du génie collectif réunionnais est donc venue visiter une exposition chez Mario Ah-Kiem, à l’Ilet Quinquina à Saint-Denis. Cette installation est composée de diverses sculptures décrivant des scènes de l’esclavage, pendant la première partie de l’Histoire de La Réunion, quand notre île était sous le coup du Code Noir. Outre des membres de l’association, parmi les visiteurs étaient dénombrés Gilmée Vochré, la maire des Pauvres, Ary Yee Chong Tchi Kan et Pierre Thiébaut, de la section PCR de Saint-Paul, Daniel Singaïny et Lucien Biedinger.

Une visite trop brève qui méritera sans nul doute un approfondissement.

Merci à Mario Ah-Kiem d’avoir ouvert ses portes.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Bravo pour votre initiative de publier le Code Noir.

    S’agit-il d’une reprise du Code Noir, promulgué en 1685, ou d’une version postérieure comportant des points spécifiques pour les Iles Bourbon ?

    Cordialement à vous

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Bonjour, et merci de votre intérêt pour cette initiative.
    Nous envisageons effectivement de publier la version du Code Noir édité spécifiquement pour les Isles de France et Bourbon (Maurice et La Réunion), en 1723.

    Si votre intérêt vous y invite, nous accueillons favorablement toutes les bonnes volontés visant à augmenter la valeur qualitative de l’événement ; que celle-ci soit œuvre utile de pédagogie et de culture :

    Association pour la Promotion du Génie Collectif Réunionnais
    Espace Citoyen de Saint-Paul
    116 boulevard du Front de mer - 97460 Saint-Paul
    (face à l’entrée du parcours de santé)
    0262 34 50 22 - geniecollectifreunionnais(à)gmail.com

    Cordialement,
    Michel Sellon, président.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com