Culture et identité

Pour une Église au service du peuple

Un livre sur l’histoire de l’église du Tampon, d’après le Père Eugène Rognard

Témoignages.re / 31 décembre 2011

L’écrivain et militant culturel tamponnais Roger Théodora vient de publier chez Surya Éditions un livre très intéressant intitulé "Paroisse du Tampon. Histoire de la nouvelle église 1907 – 1924". Cet ouvrage, préfacé par Mgr Gilbert Aubry, est la publication d’un document rédigé par l’abbé Eugène Rognard, qui raconte pourquoi et comment il a construit cette église au Tampon avec ses paroissiens.

Roger Théodora, professeur d’anglais en retraite, est un des co-fondateurs du Groupe Témoignage Chrétien de La Réunion en 1970, une association qualifiée de « diabolique » et violemment réprimée par le pouvoir politico-religieux de l’époque. Cet écrivain, poète et chercheur a également participé bénévolement pendant plusieurs années à la parution du journal "Témoignage Chrétien de La Réunion".
En 2010, il a reçu de Clément Métro, ancien directeur de l’agence du Crédit Agricole du Tampon, un précieux document d’archives de 128 pages rédigé au début du siècle dernier par le curé de la paroisse communale, le Père Eugène Rognard, sur la construction de son église à cette époque. Dans ce document, sur lequel Roger Théodora a travaillé plusieurs mois, est raconté que cette église est née notamment dans un contexte de conflits entre le Père Rognard et le principal propriétaire terrien du Sud, le comte de K/Veguen.
En effet, il n’était pas question pour ce prêtre, comme le dit Mgr Aubry, « qu’un privé aristocratique puisse pouvoir s’imaginer faire et défaire les curés du Tampon en faisant pression sur l’évêque ! ». D’ailleurs, pour l’historien Prosper Ève, cité par l’évêque dans la préface de l’ouvrage, l’abbé Rognard était « un curé pas comme les autres », qui manifestement voulait une Église au service du peuple et non pas des plus riches.

Des « informations
intéressantes »

L’engagement de ce prêtre fut tellement fort qu’après la construction de plusieurs églises au Tampon, de 1924 jusqu’à sa mort en 1945, « il s’investit dans l’action sociale », comme le rappelle Roger Théodora, qui présente ainsi ce livre : « Il est des témoignages qui, s’ils ne concernent que des événements très circonscrits dans l’espace et le temps n’en apportent pas moins une contribution précieuse à la connaissance de l’histoire d’un pays et au fonctionnement d’une société.
En butte aux tribulations rencontrées après sa nomination comme curé de la paroisse du Tampon, l’abbé Eugène Rognard en fut bien conscient. C’est ce qui l’incita à écrire son "Histoire de la nouvelle église".
À la lecture de son mémoire, bien des interrogations sur le court laps de temps qu’occupa la construction de l’une des plus vastes églises de La Réunion et les choix architecturaux afférents reçoivent un éclairage nouveau mettant en exergue l’imbrication des paramètres religieux, sociologiques et politiques.
On y trouve aussi des éléments de réponse au choix fait par ce quartier d’une commune de gauche de s’en détacher et s’inscrire durablement à la droite de l’échiquier politique réunionnais.
C’est donc un ensemble d’informations intéressantes que donne à voir et à interroger le mémoire d’Eugène Rognard et que nous nous proposons de faire découvrir, tant il est vrai qu’il n’y a pas d’histoire sans documents de première main ».


Kanalreunion.com