Culture et identité

Prix Alain Peters : Ala Zorro Chang

Sakifo 2010

Témoignages.re / 9 août 2010

And the winner is... (et le gagnant est...) Zorro chang. Après le rappeur Alex l’an dernier, le chanteur de ragga-dancehall s’est vu décerné, ce dimanche 8 août 2010, au Conservatoire à rayonnement régional de Saint-Pierre, le prix Alain Peters. Cette distinction récompense un artiste réunionnais pour l’originalité de sa création. Face aux 5 autres candidats en lice pour le titre, le lauréat, surnommé "le Lion de Sainte-Thérèse", a su, tout simplement, convaincre par sa présence scénique et sa poésie. Car au-delà du tube "Ala le son", Zorro Chang sait aussi chanter des odes, comme celle pleine d’émotion qu’il a offerte au maloya peu après avoir reçu son prix.

« Ce prix, je le dédie aux autres artistes qui étaient en compétition avec moi », déclare Zorro Chang. Il parle d’Héléna Esparon, Jaboticaba, Mounawar, Jim Fortuné et Tiloun. Le choix n’a pas été facile, selon le président du jury, Tiken Jah Fakoly. « Le critère déterminant a été que la musique de Zorro Chang s’exportera plus facilement à l’international », confie-il.

Pour fêter l’obtention du Prix, Zorro Chang n’a pas chanté "Ala le son", une reprise du tube du rappeur américain Pitbull. Il a choisi de livrer une balade d’hommage au maloya. Avec beaucoup de poésie, il a chanté ses racines qu’il n’oubliera jamais car elles l’ont forgé et l’héritage musicale laissé par ses ancêtres de La Réunion et d’ailleurs dans l’océan Indien. Un moment d’émotion à mille lieu du très dansant "Ala le son" prouvant que Zorro Chang est un artiste à part entière.

DJ à l’origine le jeune homme, Giovanni Moussa pour l’État civil, s’est reconverti avec succès dans la chanson. Outre une bourse de 5.000 euros attribuée par la Région et une autre de 10.000 euros versée par la SACEM, le "Lion de Sainte-Thérèse" se produira sur la scène du Babel Music à Marseille.

Issu d’une collaboration par le Conseil régional et le Sakifo Musik Festival depuis 2007, le trophée récompense un artiste local en progression. Lors des éditions précédentes, ce sont Sami Pageaux-Waro avec “Lo Griyo” (2007), Groove Lélé (2008) et Alex (2009) qui ont convaincu le jury en faisant preuve de créativité, d’originalité et de professionnalisme.


Kanalreunion.com