Culture et identité

Programme du 3ème Festival du film documentaire

Au Cinéma Plaza à Saint-Denis

Témoignages.re / 5 décembre 2012

Le 3ème Festival du Film documentaire a commencé samedi dernier au Cinéma Plaza à Saint-Denis. Les projections sont toutes suivies de débats entre des spécialistes et le public. Rendez-vous à partir de 19h00 jusqu’au 8 décembre.

JPEG - 31.8 ko

• Mercredi 5 décembre

“Opération Moïse” de Radu Mihaileanu

Si l’on ne connaît toujours pas l’origine exacte des Falashas, la pratique du judaïsme dans la corne de l’Afrique est attestée au moins depuis l’Antiquité. Fuyant la guerre civile et la famine au début des années 1980, près de 8.000 juifs d’Éthiopie furent transportés en Israël dans le cadre d’un gigantesque pont aérien clandestin. L’incroyable aventure de cette communauté religieuse toujours en quête de reconnaissance en Terre promise.

Débat animé par de Daniel Friedman, directeur de recherche au CNRS.

• Jeudi 6 décembre

“New-York, The power and the people” de Ric Burns.

Si l’immigration italienne à New York débute dès le XVIIIème, elle se cristallise néanmoins entre 1870 et 1930. Rejetés par les autochtones, les immigrants italiens se sont très tôt regroupés dans les mêmes quartiers pour reconstituer leurs réseaux de solidarité et pour préserver leurs traditions culturelles. Un regard historique et lyrique sur l’intégration des Italo-Américains dans les méandres d’une ville fantasque et magique.

Débat animé par de Daniel Friedman, directeur de recherche au CNRS.

• Vendredi 7 décembre

“Nos ancêtres, les Sarrasins” de Robert Genoud
.

La bataille de Poitiers (732), que l’on interprète communément comme l’arrêt des « invasions arabes » en Europe, relève toujours plus du mythe que de la réalité. L’événement, saisi dans son ensemble, traduit d’abord une rencontre entre deux civilisations et une présence durable des Nord-Africains de l’autre côté de la Méditerranée. L’histoire oubliée de ces populations maghrébines implantées dans l’Hexagone entre le VIIIème et le XXème siècle, qui témoigne du cosmopolitisme de la société française.

Débat animé par de Youssef Courbage, directeur de recherche à l’INED.

• Samedi 8 décembre

“Les Routes de l’esclave. Une vision globale” de Sheila Walker et Georges Collinet.

On estime aujourd’hui à près de 30 millions le nombre de personnes déportées dans le cadre des traites négrières transatlantiques ou transsahariennes. Réduites à la plus abjecte des servitudes, les populations africaines, héritières et légataires de riches pratiques sociales et culturelles, ont néanmoins contribué au métissage des sociétés qui les ont accueillies. Du Brésil à Madagascar en passant par les Antilles et les Seychelles, une vision globale de ces hommes et de ces femmes, bâtisseurs anonymes d’un patrimoine matériel et immatériel étincelant.

Débat animé par Sudel Fuma, professeur à l’Université de La Réunion et directeur de la Chaire UNESCO “La route des esclaves et des engagés dans l’océan Indien”.


Kanalreunion.com