Culture et identité

Promouvoir le Hip-Hop et la culture urbaine

Edition 2013 du Festival Big Up 974

Céline Tabou / 26 avril 2013

Laurent Médéa, coordonnateur général, a expliqué dans un dossier de presse que la programmation prévue cette année serait « éclectique et audacieuse, concoctée de manière collégiale ». L’objectif de ce festival sera de « répondre aux attentes formulées par les acteurs de la culture urbaine à La Réunion ».

JPEG - 94.4 ko

Troisième édition du festival, « le coup d’envoi est donné par la Blockparty du Palaxa » au début des vacances scolaires, qui seront placées « sous le signe du Hip-hop dans les quartiers de la Bretagne et de La Possession ».

Les organisateurs ont expliqué que le Hip-hop est un « véhicule des valeurs et une philosophie, dignement représentées par une pointure dans ce domaine : le Grandmaster Dee Nasty de l’historique Universal Zulu Nation, qui se produira à Saint-André ». À la différence de l’an dernier, une production d’images sera accessible à tous, afin de mettre en avant la culture urbaine. Entre concours de chant, danse et projection photo et vidéo, le Festival Big Up 974 de cette année réserve de nombreuses découvertes et « grâce au soutien des structures culturelles dionysiennes, permettra d’accompagner les jeunes talents vers une voie professionnelle à travers une création artistique, dans le prolongement du festival ».

Laurent Médéa a indiqué que « l’objectif reste de mieux faire connaître les pratiques actuelles des jeunes en matière de cultures urbaines ». C’est pour cette raison que ce dernier en appelle les collectivités locales à mieux prendre en compte « les acteurs de la culture urbaine dans les dispositifs d’aide à la création ». « Nous pensons que l’Art de la rue mis en lumière par le festival Big Up 974 possède une fonction sociale qui (…) est trop restée confinée aux quartiers concernés », c’est pourquoi cette année sera créé la Big Up TV sur le canal 78 de Canal Plus Réunion : « une petite consécration, car nous y voyons le premier pas vers une reconnaissance des cultures urbaines à La Réunion ».

Un lien social

« À travers ce festival, nous œuvrons dans le sens de l’insertion sociale pour un grand nombre de jeunes », a noté le dossier de presse du festival. Les actions (didactiques, pédagogiques, informatives, initiatives, manifestation) de Big Up 974 servent également de lien vers « l’égalité des chances », la lutte « contre les exclusions et les discriminations, contre les inégalités sociales et contre l’illettrisme ». « Facteur de mixité sociale, le Big Up 974 rapproche des publics a priori éloignés pour des raisons sociales, géographiques, ou générationnelles », mais qui, par leur démarche citoyenne, suscite l’engouement pour cet art de rue.

Sept objectifs ont été mis en avant par les organisations : diffuser la culture urbaine et les pratiques artistiques d’amateurs ou de professionnels ; sensibiliser les jeunes aux cultures urbaines ; mobiliser les jeunes des quartiers dits prioritaires ; mettre les jeunes en confiance sur un projet important ; valoriser les groupes locaux ; faire connaître les cultures urbaines réunionnaises et intégrer un réseau international de festivals urbains.

Le programme complet de ce festival est téléchargeable sur le site de “Témoignages”.

Céline Tabou

PDF - 2.6 Mo
Programme
Télécharger le programme de Big-UP, 3e Festival international des cultures urbaines


Kanalreunion.com