Culture et identité

« Que toute La Réunion fasse de cette journée un grand-rendez-vous annuel »

Belle réussite de la 7e Journée Réunionnaise de la Fraternité

Témoignages.re / 2 octobre 2015

Ce dimanche 27 septembre, dans les jardins de l’Hôtel de Ville de Saint-Pierre, s’est déroulée la 7e édition de la Journée Réunionnaise de la Fraternité, organisée par le Groupe de Dialogue Inter-religieux de La Réunion (GDIR - 31 rue Sainte-Anne à Saint-Denis). Comme le disent ses organisateurs, « cette journée est placée sous le signe de la rencontre, de la convivialité et du partage ainsi que sous le sceau de la laïcité ». Plusieurs organisations du monde associatif réunionnais ont apporté leur contribution à la belle réussite de cet événement, qui est porteur de valeurs essentielles pour l’avenir de notre peuple. Voici son compte-rendu, transmis par les organisateurs.

JPEG - 31.3 ko
« L’arc en ciel de notre vivre ensemble » autour des responsables du GDIR.

Cette Journée Réunionnaise de la Fraternité pour 2015 a été ouverte par plusieurs allocutions.
Pour Idriss Issop-Banian, président du GDIR, « la fraternité ne se décrète pas. Elle s’apprend dans la famille, à l’école et dans la vie de tous les jours. L’institution de cette Journée est une pédagogie pour emprunter le chemin de la Fraternité. Il faut que toute La Réunion fasse de cette journée un grand-rendez-vous annuel de la paix et de l’espérance. Notre peuple a mis plus de 350 ans pour bâtir ce vivre-ensemble qui fait notre fierté aujourd’hui. Le chemin vers une Réunion fraternelle sera long mé tipa tipa na arrivé ».

JPEG - 74.5 ko
Des échanges fraternels dans le stand de la CIMADE.

Dominique Rivière, membre de LDH (Ligue des Droits de l’Homme), a notamment déclaré : « Nous sommes dans un moment où concrétiser notre "vivre ensemble’’ appelle davantage à "faire ensemble", dans le respect du pluralisme des convictions et des croyances. C’est pourquoi nous invitons les associations à s’engager dans le Réseau Réunionnais pour un Avenir Solidaire, qui a pour objet de proposer aux acteurs publics et privés de notre Île un partenariat visant à renforcer notre action collective en faveur de l’éducation civique et laïque à La Réunion ».
Pour Eric Ah-Hot, président de l’ association chinoise Panthères Club, « ce mot ‘’fraternité’’ n’est pas un mot superflu ; surtout pour nous, ici à La Réunion. Nous sommes frères, peu importe nos origines. Nous sommes liés de par notre appartenance à cette terre ».

Mgr Gilbert Aubry a clôturé cette séance avec son poème « Deviens la paix », dont voici des extraits : « Car l’homminisation nous façonne du fond des âges /Charriant le pire et le meilleur/ De paradis en planètes à conquérir / Vers une civilisation encore à bâtir /Pour nous-mêmes peut-être et surtout pour nos enfants / Lorsque la Terre entière s’arrachera à la barbarie / Puisque en tous visages le souffle de l’Esprit / Nous internétise déjà au réseau des êtres de Lumière ».
De nombreuses associations humanitaires ont présenté au public leurs activités, qui consistent à répondre quotidiennement aux appels de détresse et aux besoins de solidarité : ATD Quart-Monde, la CIMADE, S.O.S. Solitude, A.E.A.M. (Association des Enfants et Anciens de Madagascar).

Des artistes — des plus connus comme Gilbert Pounia, Thierry Gauliris, Maximin Boyer ou encore la chorale comorienne AMAL, jusqu’aux plus jeunes — ont contribué en toute amitié et dans un même élan du cœur à créer une ambiance des plus chaleureuses et fraternelles tout au long de l’après-midi. Le groupe Gouss Tamarin a comme chaque année interprété ‘’L’ Appel à la Fraternité’’ du GDIR, qu’il a mis en musique et gravé sur un CD.
Au moment du pique-nique, l’antenne Sud du GDIR, qui a été l’artisan de l’organisation de cette journée, a invité le public à partager ensemble une « soupe de la fraternité ».

JPEG - 73.3 ko
Dans un des stands, l’initiation au boulier chinois et à la calligraphie par le Panthères Club. Un émouvant moment de partage.


Kanalreunion.com