Culture et identité

"Quelle école pour quelle société ?"

Soirée "ciné-philo" ce soir à l’Université (Saint-Denis)

Témoignages.re / 21 novembre 2011

La célébration réunionnaise de la Journée mondiale de la Philosophie sous l’égide de l’UNESCO continue. Un rendez-vous intéressant à ce sujet est à suivre ce soir au Campus universitaire du Moufia. Autour de la projection d’un film, il sera question du rôle et du contenu de notre système éducatif.

Dans le cadre de l’édition 2011 de la Journée mondiale de la Philosophie à La Réunion, célébrée dans notre île de la mi-novembre à la mi-décembre, plusieurs projets d’actions ont déjà été réalisés. À savoir :
• la publication du "Manifeste pour une pensée créole réunionnaise", avec sa présentation publique par le Cercle philosophique réunionnais le 17 novembre 2011 à l’Espace Vie étudiant de l’Université de La Réunion (voir "Témoignages" de samedi dernier) ;
• le débat philosophique avec des enfants organisé jeudi par la Ligue des droits de l’Homme à Saint-Denis (voir encadré) ;
• le "sobatkoz" du Cercle philosophique réunionnais, avec sa présidente, Aude-Emmanuelle Hoareau, le samedi 19 novembre à 15h30 à la bibliothèque Alain Peters, sur "L’art créole, expression d’une résistance ?". Un échange précédé par la projection d’un documentaire sur l’histoire de l’art à La Réunion ;
• le "Marathon philosophique" organisé samedi également au Théâtre du Grand-Marché à Saint-Denis par Les Rencontres de Bellepierre sur la question de la crise (voir ci-après).

"Enfants de Summerhill"

D’autres actions sont prévues pour les prochaines semaines dans le cadre de cette célébration. Nous aurons l’occasion de vous présenter ce programme, qui n’est pas encore définitif.
Pour aujourd’hui, "Témoignages" attire l’attention de ses lecteurs sur une action programmée ce soir à 18h00 à la Fac des Lettres (Amphi 5) : le Ciné Campus et le Cercle philosophique réunionnais présentent le film "Enfants de Summerhill", un documentaire de 60 minutes réalisé en 1998 sur l’école de Summerhill.
Fondée en 1921 en Angleterre par A. S. Neill, Summerhill est une école autogérée où les cours sont facultatifs. L’école se dresse contre la conception traditionnelle de l’école obligatoire et le système social qui formate les individus.
Mais que deviennent les élèves de Summerhill dans le monde d’aujourd’hui ? La projection sera suivie d’un débat sur le thème : "Quelle école pour quelle société ?".
Contact : christine.pic-gillard@wanadoo.fr

Les enfants de notre île et du monde : « écoutez-nous ! »

Pour la section "éducation" de la Ligue des droits de l’Homme à La Réunion, comme cela s’est passé l’année dernière, la Journée mondiale de la Philosophie est couplée avec l’anniversaire de la signature de la Convention internationale des droits de l’Enfant. Un débat philosophique sur le thème "Écoutez-nous" a été organisé dans ce sens à la salle de contes de la Médiathèque François Mitterrand (La Trinité), à Saint-Denis, jeudi dernier à 14 heures, avec les enfants du CM2 de l’école Henri Dunant.

Ce débat était animé par Josiane Sida, enseignante et responsable de la Ligue des droits de l’Homme. Il a permis aux enfants de s’exprimer largement sur le manque d’écoute dont ils se disent souvent victimes. Des réflexions ont également été émises par les élèves sur les voies et moyens de faire respecter le droit à l’écoute des enfants à La Réunion comme dans le monde entier.

Des luttes solidaires sont à mener dans ce sens pour combattre la non-écoute des peuples et des personnes. Des exemples ont été débattus à ce sujet : ce sont les combats menés par de grands militants qui ont résisté aux oppressions infligées à leur peuple et qui ont lutté pour la liberté. Ce sont Nelson Mandela, le Mahatma Gandhi et Martin Luther King. À La Réunion, ont été évoqués les combats des esclaves marrons et révoltés comme les ami(e)s d’Élie à Saint-Leu en 1811.

Selon les enfants, pour se faire écouter, il faut suivre les exemples et le courage de ces résistants de notre île et du monde…

Un "marathon philosophique" contre la crise

L’association Les Rencontres de Bellepierre, présidée par le professeur de philosophie Arnaud Sabatier, a organisé samedi en fin d’après-midi au Centre dramatique de l’océan Indien (Théâtre du Grand-Marché à Saint-Denis) la seconde édition d’un "Marathon philosophique" à l’occasion de la Journée mondiale de la Philosophie 2011. Le thème de cette rencontre, illustrée notamment par des interventions intéressantes de citoyens enregistrées sur un diaporama, était "la crise".

Autrement dit : que signifie ce traumatisme financier que subit le système financier capitaliste, qu’il a lui-même produit par ses sur-profits — voire ses pillages du monde du travail par la loi du marché — et qui veut faire payer aux plus pauvres les effets de ce crime contre l’humanité ?

De nombreux intervenants — militants socioculturels, éducatifs et défenseurs des droits humains — ont participé à ce débat très intéressant. Ils ont notamment dénoncé vivement le non-respect par les maîtres de ce système des principes de la démocratie.

En effet, c’est avant tout parce que les classes dominantes volent aux peuples du monde leur droit au pouvoir de décider eux-mêmes quelle société équitable ils veulent construire que cette crise atteint une telle gravité. Voilà pourquoi, en toute logique, plusieurs participants à ce "marathon philosophique" ont appelé les Réunionnais à se révolter contre ce système inhumain…


Kanalreunion.com