Culture et identité

Retour de la délégation réunionnaise à la stèle et visite des maisons "tu lou" héritées des Hakkas

Connaissance de notre Histoire et hommage à nos ancêtres chinois

Témoignages.re / 18 octobre 2013

Après les journées de samedi et de dimanche consacrées à la culture de la mémoire réunionnaise en hommage à nos ancêtres chinois victimes de l’esclavage et de l’engagisme (voir "Témoignages" de lundi et mercredi) et puis des découvertes culturelles dans la région de Meizhou (voir "Témoignages" de mardi et jeudi), nos compatriotes continuent leur visite mémorielle dans la province de Canton. Ce jeudi, ils sont retournés à la stèle inaugurée dimanche, pour y visiter un musée consacré à ce thème, et ils ont découvert dans un grand parc à Fujian d’autres trésors de notre culture ancestrale hakka, à travers les cases "tu lou".



JPEG - 93.5 ko
La délégation réunionnaise devant la stèle dédiée à nos ancêtres esclaves et engagés d’origine chinoise, et l’immeuble où se trouve le musée intitulé : "Halle d’Exposition de la Diaspora Hakka Internationale".

Comme l’a expliqué Sudel Fuma dans le message envoyé aux médias mardi dernier au sujet de l’inauguration de la stèle mémorielle dédiée à nos ancêtres esclaves et engagés d’origine chinoise, cette 7e étape de la Route de l’esclavage et de l’engagisme dans l’océan Indien fut vraiment « un événement historique ». C’est pourquoi il était à la fois intéressant et symbolique qu’une bonne partie de la délégation réunionnaise qui a participé le dimanche 13 octobre à cet événement ait décidé de refaire une visite de ce lieu de mémoire ce mercredi.

Ce fut à la fois une occasion de réfléchir sur l’importance de cette inauguration et de mieux connaître ce quartier du port fluvial de Song Kou, d’où sont partis un grand nombre des esclaves et engagés chinois vers l’océan Indien. La délégation réunionnaise a également profité de ce déplacement pour prendre le temps de visiter une nouvelle fois le musée situé derrière la stèle et intitulé : "Halle d’Exposition de la Diaspora Hakka Internationale".

Un message à ne pas oublier !

Ce musée, qui vient d’être réalisé, contient déjà une quarantaine de tableaux impressionnants sur les sept étapes de la route de l’esclave et de l’engagé dans l’océan Indien, avec des documents très intéressants, voire émouvants, sur les divers pays concernés par cette partie de notre histoire, dont La Réunion bien sûr. Ensuite, nos compatriotes se sont rendus en bus à Fujian, où ils ont visité des bâtiments traditionnels hakkas, créés en terre il y plusieurs siècles et qui font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comme l’ont expliqué les guides et l’historien Sudel Fuma, ces grands immeubles collectifs appelés "tu lou" en chinois — en plus de leur qualité architecturale — ont le mérite d’avoir cultivé la solidarité et l’entente entre les familles qui y habitaient. D’ailleurs, des constructeurs très anciens ont même laissé sur des murs des messages très forts, par exemple : « Quand on fait les choses, il faut les faire de façon juste et équitable, ne pas laisser la place au gaspillage » , avec cette phrase de Confucius : « Le bonheur est le fruit de la bienveillance » . Un message à ne pas oublier !

L.B.


Kanalreunion.com