Culture et identité

Sainte Suzanne : berceau du Patrimoine immatériel de La Réunion et Terre d’accueil de kat Zarboutan Nout Kiltir

Le Patrimoine de SAINTE SUZANNE

Témoignages.re / 15 septembre 2012

On se souvient qu’en décembre 2004, le premier Zarboutan Nout Kiltir de l’histoire fut décerné à Gérose BARIVOITSE, dit Lo Rwa Kaf, enfant du quartier de « Trois Frères », pour son apport extraordinaire au Maloya et aux contes traditionnels. Cet apport conjugué à d’autres qui a permis, 5 ans plus tard, de voir le Maloya entrer dans le Patrimoine mondial de l’UNESCO.

En 2008, c’est un autre habitant de la Ville de Zélindor et d’Albius qui est récompensé en la personne de Daniel HONORE, sous le regard de Chérif Khaznadar, Président de l’AG des Etats parties à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, dont l’Unesco assure le secrétariat, présent à Sainte Suzanne quelques heures auparavant avec l’association KAIASSE.

En 2009, Maxime NARSAMA et Bachelier SIAMPIRAVE, deux illustres enfants de la ville, reçoivent 2 Zarboutan Nout Kiltir pour leur transmission du moring’ réunionnais aux générations suivantes.

Cette reconnaissance institutionnelle situe, si besoin en était encore, le dynamisme culturel de Sainte Suzanne.


Kanalreunion.com