Culture et identité

Sakifo 2009

Témoignages.re / 8 août 2009

Magic Georges Clinton

Georges Clinton a mis l’ambiance. Le père du funk n’a pas failli. Les Réunionnais présents à sa monumentale prestation au Sakifo ce jeudi 6 août 2009 ne pourront pas dire le contraire. C’était un pur moment de folie.
Sous ses plumes de chef indien se cache donc un metteur de feu prêt à enflammer tout Saint-Pierre. George Clinton était au Sakifo, et ça ne s’oublie pas. Depuis 1955, il faut le préciser, cet artiste arpente et expérimente les méandres de la planète Musique. Nous sommes comblés.
"Computer Games" reste dans les mémoires. Voilà un homme qui a marqué de son empreinte la musique noire américaine depuis 54 ans, et il foule humblement le sol de la Ravine Blanche, pour détonner, surprendre et partager. Pinpin ne dira pas le contraire, le chanceux qu’il est, cela non sans surprendre George Clinton.
Pur instant funk que les mélomanes n’oublieront pas de si tôt.

Textes et photos Imaz Press Réunion


L’effet KM

Kaf Malbar, KM pour les (milliers) d’intimes, est un sacré phénomène. Bon dieu de Pop star. Pop, comme populaire évidemment. Star, comme étoile montante, assurément. Le cyclone KM a soufflé un puissant vent frais sur le Sakifo. Le King du dance hall sait bien “sak i fo” pour agiter la conscience de la jeunesse.
Partout où il passe, c’est la cohue. Partout où il se produit, on affiche complet. Ce Sakifo n’a pas dérogé à la règle KM. Les festivaliers n’ont pas manqué le rendez-vous. Jeunes, vieux, kréol, zorèy, yab, kaf, malbar, shinoi sont là. Pas de ségrégation dans sa musique.
Son message va pour tout le monde. Et on se jette facilement dans la fosse de Kaf Malbar, comme on le ferait pour Danyèl. Musique énergique, musiciens « dangereux », slogan vigoureux. La formule fonctionne. Les festivaliers, de n’importe quelle position, s’abreuvent de ce Dance Hall. KM a mis le faya à la Poudrière. Avec lui, Sakifo est en feu.


Terre Sainte : Maloya la mer

Lorsque le son du roulèr et du kayamb se mêle au bruit des vagues et que le public s’en donne à cœur (chœur…) joie, le moment est forcément exceptionnel. C’est ce qui se passé ce vendredi après-midi sur la scène gratuite de Terre-Sainte. Face à la mer et en dépit du vent, Mangalor, Soul Kmayann’ et Rouge Reggae se sont succédé pour le plus grand bonheur musical du public.


Kanalreunion.com