Culture et identité

Sakifo 2009

Témoignages.re / 10 août 2009

Alex vainqueur du prix Alain Peters

Le rap réunionnais est vraiment né dans les années 1990. Alex était de ceux qui l’ont porté sur les fonts baptismaux. Ce dimanche 9 août 2009 il a remporté le prix régional Alain Peters. Mis en jeu par le conseil régional, le trophée récompense un artiste local en progression. Artiste courageux, engagé, Alex note que cette victoire est une reconnaissance pour le rap réunionnais.

« Dèk la di mon non, moin la panss mon granmèr », explique Alex. Il n’en croit pas ses oreilles. C’est lui qui remporte le prix Alain Peters. C’est avec fierté, et quelques larmes, qu’il prend en main le trophée sculpté par Éric Pongérard.
La Présidente du jury, Nathalie Natiembé, précise que le choix, objectif, s’était fait en fonction de critères précis : la créativité, la richesse des textes et la présence scénique. Alex, c’est bien tout cela.
Les deux premiers prix Alain Peters ont été remportés respectivement par Sami Pageaux-Waro et par le Groove Lélé, des enfants du maloya, des enfants de grands musiciens. Cette année, c’est tout simplement un enfant de La Réunion qui a raflé le prix. Grâce à son génie et son staff à qui il rend hommage. Bravo l’artiste.

Textes et photos Imaz Press Réunion


Rencontres professionnelles du Sakifo 2009

Réorganisons la filière

Sakifo, c’est promouvoir la création réunionnaise, ici et ailleurs. Les rencontres professionnelles se clôturent aujourd’hui, et la conclusion des ateliers est claire : nos artistes doivent pouvoir s’exporter, en Europe, mais surtout dans les pays de la zone de l’océan Indien, privilégiant le rapport sud sud.
Les professionnels appellent à une réorganisation de la filière, visant à conforter les pratiques. Diffusion, formation et continuité territoriale. Les bonnes questions ont certes été posées. Viendront un jour les solutions adaptées pour les musiciens en mal de professionnalisation.


Hommage à Arnaud Dormeuil

Bonjour l’artiste

Il nous manque le Géant petit homme, mais Arnaud Dormeuil reste dans le cœur de tous les Réunionnais. Sa jovialité, son humanité, son génie nous manquent aussi, n’est-ce pas vrai ? Ce dimanche 9 août 2009, ils étaient nombreux à venir rendre un vibrant hommage à un grand artiste réunionnais. "Kafrine" n’est pas restée à la kaz. Elle est venue danser aux sons de l’accordéon, joué par… Arnaud Dormeuil lui-même.


Kanalreunion.com