Culture et identité

Satisfaction du Comité Mèt ansanm pou la MCUR

Après le résultat positif de l’enquête relative à la déclaration d’utilité publique de la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise

Témoignages.re / 3 mars 2010

Mèt ansanm pour la MCUR tire les enseignements des conclusions de l’enquête publique sur la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise. Nous reproduisons ci-après son communiqué.

« Nous avions appelé plus de 300 personnes à se mobiliser sous un chapeau fédérateur : « Alon mèt ansanm pou la MCUR ».
Nous avions décliné brièvement l’historique de la richesse humaine de notre XXIème siècle à La Réunion :
« Sur notre île, au départ inhabitée, sont venus des femmes et des hommes de plusieurs îles et continents, essentiellement d’Afrique, de Chine, des Comores, d’Europe, de l’Inde du Nord et du Sud, de Madagascar, d’autres lieux encore. Porteurs des cultures et des valeurs de civilisations millénaires — toutes égales —, les uns et les autres ont tenté d’en sauvegarder l’essentiel et de nous le transmettre. Ce fut pour beaucoup dans des conditions presque toujours difficiles, souvent inhumaines. Ils ont résisté et ont bâti un vivre ensemble spécifique qui fait notre richesse aujourd’hui, une identité originale exemplaire.
Héritiers des apports de nos ancêtres, nous avons à sauvegarder cette diversité. Comment l’enrichir ? Par quel partage, entre nous-mêmes et avec le reste du monde ? Comment consolider notre unité tout en cultivant notre diversité ? ».

Nous nous félicitons que notre appel ait été compris, entendu et démultiplié par les premiers signataires du manifeste (associations, acteurs culturels, société civile…).
Ainsi, une belle mobilisation s’est créée autour de ce projet et l’Enquête d’Utilité Publique a recueilli 1.949 contributions favorables. Nous nous réjouissons que la démocratie ait pleinement joué son rôle et qu’un avis favorable ait été émis par les enquêteurs pour la MCUR.
Nous remercions tous les signataires qui se sont déplacés en nombre, affirmant ainsi le besoin fondamental de disposer d’un Centre culturel et identitaire dans la région océan Indien et basé sur l’île française de La Réunion. A l’instar de toutes les régions de l’hexagone, le moment est venu pour nous d’ouvrir notre propre Centre culturel.
La MCUR nous donnera les outils nécessaires pour atteindre les objectifs visés dans ses documents : lieu convivial de rencontres, d’échanges, la MCUR permettra de valoriser tous nos héritages, l’histoire, les découvertes, les inventions de toutes nos civilisations ancestrales. Elle nous permettra d’approfondir la connaissance des savoirs et savoir-faire réunionnais en lien permanent avec les autres espaces muséaux de l’île et d’ailleurs. Notre société pourra être fière de porter la richesse de ses origines et d’avoir construit la culture créole dans la cohésion et le respect mutuel, pour nos générations et celles à venir.
Des conditions techniques et juridiques ont été notées par les enquêteurs, elles ne sont pas suspensives, cependant, nous resterons attentifs.
Encore merci à tous, à toutes d’avoir affirmé que la culture est un toit essentiel à chaque être humain et d’avoir adhéré à cette noble cause.

Mèt ansanm pou la MCUR ! »



Un message, un commentaire ?



Messages






  • C’est évident d’être POUR la MCUR, comme être pour le Louvre, musée Branly...
    La communauté chinoise réunionnaise projete la création d’un parc culturel GUANDI pour marquer son ouverture sur le monde tout en étant un outil pédagogique, culturel..C’est ce que je lis dans la plaquett difusé pour le programme des festifités de l’année du Tigre. Je ne suis pas chinois mais en tant que r&unionnais je suis pour la création de ce centre.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com