Culture et identité

Séminaire d’histoire des Outre-mer : "résistances, rebellions, révoltes et révolutions"

Lundi à l’Université de La Réunion

Témoignages.re / 10 novembre 2012

Le premier "Grand séminaire d’histoire des Outre-mer" (résistances, rebellions, révoltes et révolutions, océan Indien, Antilles, France) est organisé par l’association Historun ce lundi 12 novembre 2012 au Conservatoire à Rayonnement régional de Saint-Benoît, de 9h à 18h. En voici sa présentation et son programme.

JPEG - 22.2 ko

Fédéré par l’Université des Antilles Guyane, l’Université de La Réunion et l’Université de Paris I et l’IHRF, ce projet a pour vocation de repérer dans les archives, les récits, les mémoires la façon dont une autorité est remise en cause, la manière dont une contestation de l’ordre se construit puis devient conscience de lutte dans un espace qui irait des années 1750 aux années 1850. Ce qui permettrait d’englober les conditions de la traite d’Ancien régime, le bouleversement révolutionnaire puis la Restauration jusqu’à la seconde abolition.

Typologies des stratégies de résistances, des conflits et des répressions, chronologies des affrontements, structure des documents archivistiques, mémoire des récits et effets de réels induits, expériences croisées et histoires connectées des conflits entre espace caribéen et îles du Sud de l’océan Indien réuniront donc pour quelques séminaires tenus annuellement les chercheurs de La Réunion, des Antilles et de l’IHRF.

Le programme

9h30-10h : Intervention de Pierre Serna, Pr. à La Sorbonne, "Ce que les mots veulent dire au XVIIIe siècle : désobéissance, insurrection, révolte, révolution dans les dictionnaires des Lumières et des Révolutions"

10h-10h30 : Débats

10h30-11h : Intervention de Jean-François Niort, MCF à l’Université des Antilles et de la Guyane (Guadeloupe, CAGI), "Les Blancs face au pouvoir central et local dans les colonies : exemple des Antilles françaises, XVIIIe-XIXe siècles"

11h-11h30 : Débats

11h30-12h : Intervention de Frédéric Régent, MCF à La Sorbonne (représentant de La Guadeloupe), "L’influence du paradigme de résistance dans l’historiographie de l’esclavage"

12h-12h30 : Débats

Après-midi

14h-14h30 : Intervention Yerri Urban, MCF à l’Université des Antilles et de la Guyane, "Marronage et nationalité : le destin singulier des Boni 1836-1892"

14h30-15h : Débats

15h- 15h30 : Intervention de Prosper Ève, Pr. à l’Université de La Réunion, "L’utilité de résister à Bourbon : nouvelles interprétations"

15h30-16h : Débats

16h-16h30 : Intervention de Sudel Fuma, Pr. à l’Université de La Réunion, "Les postures de résistances des esclaves de Bourbon aux XVIIIe et XIXe siècles"

16h30-17h : Débats

17h-17h30 : Synthèse par Pierre Serna.


Kanalreunion.com