Culture et identité

“Sharoyèr mièl bonèr” Pri LanKRéol 2013

Culture

Témoignages.re / 29 octobre 2013

Samedi au Parc des Expositions à Saint-Denis, lors du dernier jour du Salon de l’Éducation, a eu lieu la remise du Pri LanKReol. C’est un fonnkèr de Patrick Cazanove, “Sharoyèr mièl bonèr”, qui a été honoré.

JPEG - 49.7 ko
La littérature locale en langue créole réunionnaise est en développement croissant, notamment la BD, très appréciée du public.

Le Pri LanKRéol est un concours littéraire qui a pour vocation d’encourager et de dynamiser l’écriture en créole réunionnais. Il est à l’initiative du Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement (CCEE), de l’Union pour la défense de l’identité réunionnaise (UDIR) et la Ligue de l’Enseignement - Fédération de La Réunion.

Le lauréat du Prix LanKRéol bénéficie de la publication de l’œuvre primée. Il est également invité à participer au jury de l’édition suivante.

Pourquoi un concours en langue créole ?

La langue créole réunionnaise n’est pas toujours valorisée. Pourtant, elle est apte à transposer l’imaginaire réunionnais, riche en contes et légendes, et à exposer le rapport de l’homme réunionnais au monde. Elle constitue notre patrimoine linguistique.

Une langue disparaît tous les 15 jours... Nous pouvons favoriser la transmission de notre langue créole réunionnaise et de l’imaginaire qu’elle véhicule, car les écrits restent.

La littérature locale en langue créole réunionnaise reste peu fréquente, quoiqu’en développement croissant, favorisé notamment par les besoins liés à l’enseignement scolaire ou encore l’engouement pour la BD en créole réunionnais. Ce concours littéraire a pour vocation d’encourager et de dynamiser l’écriture en créole réunionnais, et de montrer qu’elle peut être de qualité.

10 ans déjà !

Les participations et résultats des éditions précédentes du concours LanKRéol vérifient la qualité des productions littéraires en langue créole réunionnaise et témoignent de l’intérêt accru porté à la langue.

En effet, une trentaine d’auteurs participent au concours chaque année et déposent entre 50 et 70 œuvres. En général, chaque édition permet de repérer entre 5 et 7 auteurs.

Depuis 2004, ce sont 381 œuvres déposées et 28 auteurs distingués !

Pri LanKRéol 2013 :

- “Sharoyèr mièl bonèr”, un fonnkèr de Patrick Cazanove

Konpliman :

- “Saint-Leu dann kér la révol”, in konte Céline Huet

Koudkèr :

- “Lariaz la vi an lAlzheimèr”, in fonnkèr Sébastien Arhiman

Koudpous :

- “Lo mo”, in fonnkèr Aurélie Patcheapin – “LanKRéol”, in fonnkèr Jean Cyril Clain

Le lauréat du Pri LanKRéol 2013 se voit offrir la prise en charge pour une participation à un salon du livre en France (transport et hébergement) par la Ligue de l’enseignement – Fédération de La Réunion.

L’ensemble des œuvres remarquées fera l’objet d’une publication par le Conseil de la Culture, de l’Éducation et de l’Environnement.

Les organisateurs tiennent à remercier les membres du jury LanKRéol 2013 pour leur engagement bénévole :

- M. Jocelin Lakia, Président du jury LanKRéol 2013, auteur-compositeur-interprète ;

- Mme Pascale Blanchet, directrice du centre de lecture de Saint-Leu ;

- Mme Dominique Dambreville, directrice du centre de lecture du Brûlé ;

- Mr Daniel Guérin, « encouragements du jury » pour LanKRéol 2011 ;

- Mme Frédérique Helias, formatrice, docteure en littérature, auteure d’une thèse sur la poésie réunionnaise et mauricienne d’expression créole ;

- Mme Jessica IMaho-Ichiza, éducatrice spécialisée, auteure et lauréate du Pri LanKRéol 2009 ;

- M. Teddy Iafare-Gangama, auteur, fonnkézèr, traducteur.
Pri LanKRéol 2013

“Sharoyèr mièl bonèr”

La rivièr i koul mouramour

Sézon livèrnaz la kas larmoir

Vagalam dann bardzour diskour

Zalizé i vant dégré son pouvoir

A lèr tiféklèr

Fréshèr péizaz i sanbon fouraz

Arkokiyé dann koin la kaz

Mi préfèr anbar la briz de mèr

O levan solèy lé a la mèr

Bébèt la tèr i libèr zot bèr

Bien plasé an méné bopartèr

Semin shandtèr lé paré po bonèr

Pou shof solèy an zourné

A lèr griyon i préèr shanté

A la kélélé

Fourmi mangalor ankordé

La komans sharoy zot konblaz

Tralé komision an voiyaz

Bébèt lézèr dann in tournéviré

Zèl karté i fé ronf zot fangouni

Lé trann prépar zot lanvolé

Bonpé bébèt larzan anparmi

La lèv désidé

Alé anbèt bourbon pointi

Fidèl a lapèl solanèl

Moushamièl an léta orizinèl

Takon sharoyèr mièl bonèr

Zèl déléyé dann lézèr

La tronp i aflèr bèlté tèt-flèr

Le sièl lé blé

Fré

Lavé

Zézèr

Doumièl

De mièl-vèr

Dé révèr de béko

De yango dé ségabélo

Gouté

Bavé

Sisé

Finval dé fonnkézèr

Mièl dé korzéam

Gam dé shoushou flèr

Lé dou nourisan dé balotin dé dam

Pozé si in bransh-deboi

Alèr flèr lapou arlèv la kour

Moushagom la louk bourdon In bèl léfé miélé la koulé

Kèr é kor anbé I fé gaté

Pouk la flèr i éklor

Shaviré dann lapèrsevans

Fonnkézèr i mandian lamour

Révèr goudoumièl nuit é zour

De fondan sanbon longoz

De tantèl dousikrëdoz

De mièl may la lang

Dann langazé

De mièl lang i lang

Dann kozaye

Un fonnkèr de Patrick Cazanove


Kanalreunion.com