Culture et identité

Soutiens à la MCUR

Témoignages.re / 15 avril 2010

Voici quelques messages de soutiens à la MCUR extraits du site sur lequel il est possible de signer une pétition en faveur du projet de la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise.

Jean Salim
Pour la réalisation de ce projet ambitieux, apte, de par sa stature emblématique, l’amplitude de ses travaux et son objectif affiché d’une claire maîtrise pour tous, de tous les évènements de notre Histoire, à la fois si lourds de douleurs et si porteurs d’espoirs, à nous permettre, à la population réunionnaise tout entière, d’apaiser nos confusions enfouies, d’évacuer nos doutes paralysants, d’aplanir nos préventions impulsives et de renforcer de la sorte l’assise de toutes nos énergies, en nous ouvrant grandes ouvertes toutes les portes des audaces à portée du futur.
Pour la détermination d’un lieu, célébrant nos vécus complexes et nos attentes passionnées, volcaniques même, avec les atouts sublimés de nos cultures métissées, avec les forces d’antagonismes d’antan pleinement assumés, et avec l’émergence d’une visibilité nouvelle, accessible à tous, en une unité de temps et d’espace : le sentiment serein d’une conquête réussie, celle d’une fierté légitime d’Être Réunionnais, non pas d’être né quelque part, mais d’être acteur de notre exemplaire savoir-vivre ensemble (et ce, dans une phase post-décolonisatrice particulièrement symbolique, après deux générations de départementalisation) ;
Pour la concrétisation de cet idéal de maillage et de liens, ici rassemblés telle une leçon aux yeux du monde, avec les peuples riverains et lointains, qui ont contribué à tisser notre patchwork social et humain, parmi le plus admirable qui soit en termes d’altérité et de respect de l’autre, mais qui, pourtant, demeure fragile, de plus en plus exposé aux bouleversements de la mondialisation, aux fracas des injustices croissantes à venir, et pour lequel s’impose l’urgence vitale d’être étoffé et mêlé solidement, en une trame revitalisée de communauté de destins, debout face à notre avenir, collectif et individuel, si difficile encore de nos jours, parce que beaucoup trop diffus, flou et incertain, périlleux même en raison de nos tourments vacillants et équivoques d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
Pour l’édification d’une structure, plus que muséale, festive et ouverte, vivante et harmonieuse, à l’image de notre Île, construite de nos matériaux nobles, bâtie de nos techniques traditionnelles, édifiée de nos savoirs et de nos labeurs anciens, semblable à nos maisons créoles, en valorisant ainsi nos patrimoines authentiques, pour y intégrer avec intelligence et bonheur la richesse de nos mémoires, à parts égales (a contrario donc d’un dessein en béton, perçu comme anachronique, froid et distant, apprécié par conséquent forcément trop coûteux, de surcroît s’appuyant sur l’oralité émotionnelle de souvenirs, avec l’inconvénient d’un déséquilibre par rapport à la véracité attestée des sources écrites : deux points d’ancrages, aisément redéfinissables, sur lesquels se focalisent principalement la majorité de ceux qui s’en déclarent dubitatifs, voire franchement opposés, à mon humble avis).

Coralie
La MCUR est un projet magnifique, qui permettrait de mettre en avant devant tous l’histoire de La Réunion et sa multiplicité culturelle, dans l’unité.

Stéphane
Je suis profondément inquiet de l’avenir de ce projet culturel majeur pour La Réunion, la France et l’Europe. L’équipe du projet de la MCUR a démontré le sérieux de son travail, sa profondeur scientifique, son respect de l’impartialité dans toutes les manifestations, éditions, études de préfiguration. J’ai été témoin de la qualité de leur travail, de leur respect de la vérité scientifique, de leur engagement éducatif et de leur volonté de construire un lieu pour toutes et tous. La création d’un centre culturel de cette ambition dans une région d’Outre-mer est une opportunité fantastique pour les professionnels de la culture et du tourisme, pour l’organisation du territoire, pour les habitants de l’île. Je souhaite vivement que ce projet aboutisse et puisse être une fierté pour les futures générations de Réunionnais.

Thierry
Ce projet est indispensable au déficit de connaissance que les enfants et adultes de La Réunion ont sur leur propre histoire. La connaissance et le savoir doivent primer sur l’ignorance.

Marcel
La MCUR devrait être un lieu incontournable, d’une part, pour la reconnaissance de chacun des Réunionnais que nous sommes et, d’autre part, pour tous ceux qui voudraient connaître l’identité des Réunionnais. La gestion, le recrutement du personnel, le coût de cette infrastructure n’ont aucun lien avec la philosophie et la nécessité d’un tel outil de travail.

Véronique

La MCUR, c’est comme le mémorial de Caen ou l’Historial de Péronne : c’est indispensable pour toutes les générations.

Marie-Josée
Stopper la MCUR est une profonde erreur politique qui retombera sur la tête de ceux qui en prennent la responsabilité. Seul lieu du Sud de la planète à parler des civilisations de l’océan Indien. Quel gâchis ! Que d’œillères intellectuelles !

Mathias
Sans esprit partisan, je peux affirmer que les projets scolaires financés par la MCUR permettaient aux élèves de trouver des repères culturels utiles à la formation de leur personnalité, gage de réussite dans la vie.

Marie Josée

Un outil à la disposition de tous pour s’approprier l’histoire de toutes les composantes de la population réunionnaise laquelle histoire en est encore à des balbutiements malgré les recherches entreprises par les universitaires depuis les années 70. Le concept de la MCUR est d’ailleurs évolutif puisqu’il devra intégrer sans cesse le fruit des nouvelles recherches, et la réalisation de la MCUR aurait recueilli l’adhésion d’une majorité de la population s’il y avait plus de visibilité, de communication.

Jean-Claude
Avons assisté à de nombreuses conférences et souhaitons que cela continue.


Kanalreunion.com