Culture et identité

Sur les pas des esclaves et engagés indiens

Pondichéry 2010

Témoignages.re / 20 novembre 2009

Une stèle à la mémoire de nos ancêtres indiens dans un « jardin de la mémoire », face à la mer. La dernière étape du programme de la route des esclaves et de l’engagisme initié par l’association Historun et l’UNESCO depuis 2004 va se concrétiser à Pondichéry en janvier 2010. Le Comité pour la commémoration et les liens historiques entre l’Inde du Sud et La Réunion appelle les Réunionnais qui le souhaitent à se joindre à cet événement. Avec les nombreux partenaires : Conseil régional, Conseil général, Université de La Réunion, MCUR, lycées, IRT, Comité Maharastra, Comité des Poussaris, Musée de Villèle, etc…

Cette route de l’esclavage et de l’engagisme a commencé en 2004 à Fort-Dauphin (Madagascar), s’est poursuivie à Saint-Paul de La Réunion en 2005, puis à l’Ile du Mozambique en 2007, à l’Ile Maurice en début d’année et à Mayotte en avril 2009. A chaque fois, des stèles ont été posées au bord de la mer.
Une délégation de 300 personnes se rendra cette fois dans la région du Tamil Nadu, d’où sont originaires les Malbars de La Réunion descendants d’esclaves et d’engagés. Conçue à partir d’une esquisse de l’Ecole des Beaux arts de La Réunion et réalisée par l’École des Beaux Arts de Pondichéry, la stèle sera inaugurée dans les jardins de l’auditorium de l’Université de Pondichéry le 22 janvier, « 250 ans après l’arrivée du premier petit esclave et des femmes indiennes à La Réunion », souligne l’historien Sudel Fuma. S’en suivra un concert de Ziskakan sur le front de mer de Pondichéry.
Pour Julien Ramin, à la tête du Comité des Réunionnais pour la commémoration et les liens historiques entre l’Inde du Sud et La Réunion, « c’est un peu toute La Réunion qui va honorer ses ancêtres. Nous sommes tous des métisses. Pour presque la totalité des Réunionnais, nous avons une partie indienne en nous ».
Cette journée d’inauguration de la stèle débutera par une cérémonie en l’honneur des ancêtres menée par neuf Poussaris (prêtres) de La Réunion. Une première sur le sol indien, indique Alexis Ponin-Coulin du Collectif des Poussaris. Il invite d’ailleurs les autres Poussaris de l’île à se joindre à ce moment. Une cérémonie semblable aura lieu le 13 février à La Rivière des Galets pour permettre aux Réunionnais d’y assister.

La contribution des lycéens

L’opération Pondichéry 2010 ne s’arrête pas à cette journée du 22 janvier. Un colloque international sur la « diaspora indienne et l’interculturalié dans l’histoire des îles et pays de l’océan Indien » aura lieu le 20 janvier à l’Université de Pondichéry avec la participation de l’Université de La Réunion. Les lycées Ambroise Vollard, Mahatma Gandhi et Georges Brassens seront également du voyage. Ils seront à l’origine de plusieurs expositions sur “Inde-Réunion : traits d’Union”, les pratiques culturelles indiennes à La Réunion, ou encore l’implication dans le développement durable. Le lycée Mahatma Gandhi a d’ailleurs réalisé un travail de collecte (avec la MCUR et le collectif des Poussaris) des noms des premiers engagés indiens. Une cinquantaine de noms devrait être dévoilée dans le lieu qui servait d’entrepôt aux engagés. Ce travail de recherche devrait aboutir à la publication d’un “Dictionnaire des patronymes indiens”. L’un des moments forts de Pondichéry 2010 sera sans doute la marche symbolique “Sur les pas des engagés”, du lieu de l’entrepôt à la jetée du port, au son des Tambours sacrés (le 21 janvier).
Pondichéry 2010 s’achèvera le 23 janvier avec la visite du pensionnat financé par le Conseil régional, la CIVIS, Le Port et le Comité Maharastra. Ce pensionnat accueille une quarantaine d’enfants. L’occasion aussi de mettre en place un projet de parrainage d’enfants à Cudalore avec la Fondation AIM for Seva et Seva International Réunion.
Il ne manquera plus ensuite que la Chine pour boucler cette route des origines du peuplement, esclaves et engagés. Ce n’était pas prévu au départ, indique Sudel Fuma. Mais rien n’empêche de prolonger la route. Avis aux associations culturelles chinoises.

EP


Kanalreunion.com