Culture et identité

Toussaint Louverture - 1743-1803 (Saint-Domingue)

100 noms pour le 10 mai avec la MCUR

Témoignages.re / 17 mai 2010

Né au sein de la plantation Bréda vers 1743, Toussaint est affranchi en 1776. À la suite de la mort de Boukman qui avait déclenché une importante insurrection d’esclaves en août 1791, Toussaint devient l’aide de camp de Biassou qui a pris la tête de l’insurrection. Son but est de renverser le système esclavagiste dans la colonie.
Les insurgés reçoivent l’aide des Espagnols (qui occupent l’autre partie de l’île). Ces derniers font de Toussaint un général. À la tête de son armée, Toussaint remporte plusieurs victoires. On le surnomme alors "Louverture" en raison de son courage et de sa clairvoyance.
L’annonce de l’abolition de l’esclavage par la France le 4 février 1794, fait de Toussaint Louverture un général de la République française.
En 1795, la nouvelle Constitution française, au nom du principe d’égalité pour lequel Toussaint et les insurgés se sont battus, transforme toutes les colonies en départements. En 1796, ce dernier devient lieutenant général de Saint-Domingue. En 1801, il prend le contrôle de l’ensemble de l’île. Le 9 mai, il édicte une Constitution qui en fait un territoire autonome, avec son propre gouvernement.
Bonaparte, en effet, après le coup d’État du 18 Brumaire, a mis en place une nouvelle Constitution qui annule celle de 1795 et rétablit l’esclavage, et envoie une armée pour rétablir le pouvoir colonial.
Après une résistance acharnée, Toussaint se rend. Il est alors déporté par Bonaparte au Fort de Joux ; il y mourra.
Sa lutte contre l’esclavage colonial débouchera sur la 1ère indépendance d’une colonie française. Jean-Jacques Dessalines prendra la relève et battra les troupes napoléoniennes le 18 novembre 1803. Le 1er janvier 1804, l’indépendance de Saint-Domingue, devenue Haïti, sera proclamée.


Kanalreunion.com